[02] l'Aisne n°218 sep/oct/nov 2017
[02] l'Aisne n°218 sep/oct/nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°218 de sep/oct/nov 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aisne

  • Format : (210 x 250) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'Aisne en effervescence.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 l’Aisne en action 700 000 € Le Conseil départemental de l’Aisne a voté la mise en place d’une aide exceptionnelle d’un montant de 700 000 € en complément de la répartition du produit des amendes de police, afin de traiter l’ensemble des demandes de subventions déposées par 67 communes de moins de 10 000 habitants pour des travaux de sécurité routière. Petit rappel législatif  : les recettes des amendes de police venant des infractions routières sont réparties entre l’Etat (75%), et les communes de moins de 10 000 habitants (25%). Cette manne est attribuée aux conseils départementaux qui sont chargés de l’instruction des demandes de subventions pour les collectivités bénéficiaires de moins de 10 000 habitants dans le cadre de la « contribution à l’équipement des collectivités territoriales pour l’amélioration des transports en commun, de la sécurité et de la circulation routières ». Ces financements sont donc essentiellement destinés à des travaux visant la sécurité des usagers et des riverains par l’aménagement des carrefours, la mise en place d’équipements pour la sécurité de ralentissement et de cheminements piétons ou la création de places de stationnement. Economie locale Le montant du produit des amendes de police reversé par l’Etat représente cette année 403 500 € alors que les 67 demandes de subventions déposées font état d’un besoin total de 1 100 000 € . Sans mesure particulière, la dotation d’Etat ne permet de traiter que 25 des dossiers déposés, il en resterait alors 42 pour lesquels les communes ne pourraient bénéficier des subventions du Département ce qui représenterait pour elles une forte contrainte budgétaire et beaucoup de projets n’auraient pas été menés à leur terme. La situation aurait ainsi un impact négatif sur l’économie locale du fait que les différents travaux engagés sur ces communes font travailler beaucoup de petites et moyennes entreprises du territoire. Confort et sécurité « Les travaux de la rue de la gare ont été réalisés cet été par l’entreprise TPA d’Athies-sous- Laon suite à un appel d’offres pour lequel nous avons reçu une dizaine de réponses » précise Patricia Michel, maire de Clacy-et-Thierret. « Nous avons eu de très bonnes relations avec eux et les riverains sont visiblement satisfaits de la façon dont ils ont travaillé. » Artère passante qui permet de rejoindre le centre du village, la rue de la gare de Clacy-et-Thierret
était en mauvais état, les eaux de ruissellement s’accumulaient par endroit et il y avait une attente de la part des habitants pour plus de confort et de sécurité. Elle est aujourd’hui à sens unique et limitée à 30km/h, les trottoirs ont été élargis à 1,40m, des îlots ont été mis en place ainsi que des places de stationnement et un passage surélevé pour l’arrêt du bus de ramassage scolaire. « Avant, les voitures se garaient un peu au petit bonheur » reconnaît David Caurier qui habite la rue depuis 12 ans. « Avec un revêtement tout neuf, de beaux trottoirs et de vraies places de stationnement, c’est beaucoup mieux ! Et l’instauration d’un sens unique a réglé les problèmes de croisements car la rue était trop étroite. » A Clacy-et- Thierret, la totalité des travaux représente un montant de 200 000 € , la subvention allouée au titre du régime exceptionnel mis en place par le Département est de 12 800 € , auxquels s’ajoutent 33 750 € au titre du Fond de solidarité (FDS). La rue de la gARE à CLACY-et-Thierret AZY-SUR-MARNE BARENTON-CEL BARISIS-AUX-BOIS BELLEU BRAINE BRENY BUCILLY BUCY-LE-LONG CELLES-SUR-AISNE CHAILLEVOIS CHAOURSE CHAVIGNON CHIVY-LES-ETOUVELLES CLACY-ET-THIERRET EBOULEAU FLAVIGNY-LE-GRAND-ET-BEAURAIN GRICOURT GUISE LA FERTE-MILON LAVAL-EN-LAONNOIS LE NOUVION-EN-THIERACHE LES SEPTVALLONS LIESSE-NOTRE-DAME LY-FONTAINE MARLE MONDREPUIS MONTIGNY-L’ALLIER MORTIERS l’Aisne en action 19 La mesure exceptionnelle adoptée par le Conseil départemental permet de programmer des travaux de sécurité routière dans 41 communes de moins de 10 000 habitants réparties sur l’ensemble du territoire. OSLY-COURTIL OULCHY-LE-CHÂTEAU PARFONDRU PINON ROZIERES-SUR-CRISE SAMOUSSY THENELLES VAILLY-SUR-AISNE VAUCELLES-ET-BEFFECOURT VENIZEL VESLUD VIC-SUR-AISNE WATIGNY automne 2017 n°218 #Aisnemag



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :