[02] l'Aisne n°216 mar/avr/mai 2017
[02] l'Aisne n°216 mar/avr/mai 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°216 de mar/avr/mai 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aisne

  • Format : (210 x 250) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : découvrez le programme du centenaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
46 expression Des perspectives pour la RTA et ses 460 salariés Le 1er septembre prochain, la Régie des Transports de l’Aisne passera sous la tutelle du Conseil régional des Hauts-de-France. Ce changement majeur dans l’histoire de la RTA, imposé par la Loi, ouvre de nouvelles perspectives et interpelle évidemment les 460 salariés de l’entreprise. Les Conseils régionaux sont les collectivités en charge de la coordination des politiques de mobilité. Ainsi, avec sa « régionalisation », la RTA intègrera de manière effective un cadre géographique plus large qui offre par ailleurs de nombreuses opportunités de développement. Le professionnalisme de la Régie et de ses salariés est le gage d’un service de grande qualité. Les Conseillers départementaux de l’Aisne sont soucieux que le transfert de la compétence transport se fasse dans les meilleures conditions qui soient, tant pour les familles, attachées à la gratuité des transports scolaires, que pour l’avenir des salariés. Dans un dialogue constructif et vigilant avec la Région, nous y veillons particulièrement. La chaotique réforme territoriale oblige le département de l’Aisne à transférer sa compétence transport à la région Hauts-de-France, sachant que ces collectivités n’ont pas anticipé ce transfert et ont beaucoup de mal à le maitriser. Pour ajouter à la confusion, les structures intercommunales vont elles aussi reprendre une partie de cette compétence, ce qui va probablement entrainer la fin de la gratuité du transport scolaire sur l’ensemble du territoire axonais, ce que nous avions eu le courage et l’honnêteté de dire dès 2015. Pour assurer ses transports, le Département dispose depuis 1952 de la RTA qui, du fait de son passé, bénéficie d’une véritable culture d’entreprise et emploi du personnel détenteur d’un incontestable savoir-faire. Si le transfert de la RTA à la Région semble inéluctable, il faut lui laisser le temps de se positionner sur son nouveau périmètre. Il faudra aussi que la Région se montre enfin capable de définir une véritable politique de transport, ce qui n’est pas gagné. Obligation prévue par la loi de 2002 relative à la démocratie de proximité. Les propos publiés ci-dessus le sont sous l’entière responsabilité de leurs auteurs. #Aisne’mag n°216 printemps 2017 Le groupe Rassembler pour l’Aisne Le groupe FN Transports scolaires gratuits  : Où en sommes-nous ? La loi NOTRe, en donnant aux régions la compétence transports, provoque un véritable séisme dans le département de l’Aisne où, jusqu’à présent, le transport scolaire, de la maternelle au lycée, est gratuit. Cela permet à chaque enfant, originaire du milieu rural comme du milieu urbain d’accéder à son établissement scolaire sans que sa famille n’ait à en supporter le coût. Pour ce faire, ce sont plus de 30 millions d’euros que le conseil départemental consacre annuellement, ce qui représente 800 euros par élève et par an. Déjà, les communautés d’agglomération héritent de cette compétence, et certaines ont envisagé de solliciter financièrement les familles. Il n’y a donc plus d’égalité de traitement, et la gratuité n’est plus assurée… Elus de gauche du conseil départemental de l’Aisne, nous mettrons tout en œuvre pour que la solidarité s’opère et que l’égalité des chances soit maintenue entre tous les élèves du département de l’Aisne. Les élus du groupe socialiste et de Gauche républicaine Les « fourches caudines » de l’austérité. Nous n’avons pas voté de budget départemental pour 2017 ! Nous nous sommes abstenus pour ne pas bloquer l’institution départementale en songeant à nos communes, à nos associations, à la population. Pourtant il y a de nombreux désaccords avec la majorité relative. Il inscrit son action dans une logique austéritaire. On ne relève plus aucun projet novateur et on s’en prend même à l’existant. Les subventions aux associations culturelles et sportives baissent, le « plan collège » n’existe, pour ainsi dire, plus. C’est le cœur du dynamisme du département qui est atteint. Une seule chose n’est pas passée sous les « fourches caudines »  : c’est le centenaire de la première guerre mondiale, il est vrai déjà bien initié en 2014. Nous regrettons la dégradation des relations avec le Conseil régional à propos des transports scolaires. Cela pollue un dossier déjà complexe et inquiète fortement les salariés de la RTA. A suivre… Groupe Front de Gauche-Europe Ecologie Les Verts
15 15avril AVRIL 15H > concert Les labourdins d’Ustaritz Arapà I Nadau craonne > 21h gratuit SPECTACLE SON & LUMIÈRE www.aisne.com printemps 2017 n°216 #Aisne’mag parking 6000 places RENS. 03 23 24 60 22



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :