[02] l'Aisne n°207 mar/avr 2015
[02] l'Aisne n°207 mar/avr 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°207 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aisne

  • Format : (190 x 280) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : reportages sur l'économie sociale et solidaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Pierre Horde intervient dans des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. A votre écoute Dernièrement arrivée à la pépinière Les ambassadeurs du parc Gouraud de Soissons, Viviane Etenna (Serenys Consulting) s’est installée dans la cité du vase il y a 5 ans tout en poursuivant sa carrière professionnelle dans la capitale. « Je suis tombée amoureuse de cette ville, ses monuments, sa richesse culturelle. » A 48 ans, elle dispose d’une double formation : en management de projet d’une part (gestion, conseil aux entreprises) et dans le domaine de la santé d’autre part (psychologue spécialisée dans la souffrance au travail). « Monter mon entreprise est le résultat d’un cheminement personnel. Je souhaite concilier vie privée et activité professionnelle épanouissante. » S’installer en pépinière était la solution idéale pour cette praticienne. « Je ne voulais pas être seule. J’ai besoin de rencontrer des personnes et d’échanger pour s grand format Bien qu’habitant l’Aisne depuis 1986, Pierre Horde a conservé l’accent chantant de Perpignan. « Je me suis installé dans le nord de la France pour me rapprocher de mes principaux clients : les entreprises agro-alimentaires et sous-traitants automobiles. » Titulaire d’une maîtrise en langues étrangères appliquées, Fabrice Horde dispensait des formations à l’anglais à la Chambre de Commerce et d’Industrie. Il y a 4 ans, il monte son entreprise, Business Lingua (formations et services linguistiques) et s’installe un an plus tard à la pépinière Vincent de Gournay de Laon. Les entreprises peuvent s’y développer pendant 3 ans. « Les loyers sont raisonnables et progressifs. Nous sommes à proximité des entreprises et des grands axes de circulation. » Pierre Horde s’y est installé pour se diversifier. « Il me fallait un local pour recevoir les particuliers hors de chez moi, au calme, dans poser mes idées. » Et de se féliciter des faibles charges et de l’accompagnement des jeunes entreprises. « C’est primordial d’avoir un regard extérieur sur sa stratégie. » Option Anglais Sa société s’adresse aux entreprises désireuses de mettre en place des dispositifs de santé au travail. « Il est possible d’articuler le management des personnes avec la performance de l’entreprise. Les textes légaux sont une opportunité pour améliorer les relations. » Agréée consultante en risques professionnels, elle travaille sur le document unique, la prévention des maladies et risques professionnels, etc. « Je cible plutôt les TPE et PME où les salariés sont en relation étroite. » 28 Aisne mag 207 - Mars/Avril 2015 de bonnes conditions de travail. » Si les formations proposées se déroulent dans 98% des cas en entreprise, certains clients demandent des cours à l’extérieur de leur société. A la pépinière, il a installé sa bibliothèque de ressources (livres, magazines…) ainsi que du matériel audio et vidéo pour dispenser 6 à 7 heures de formation par semaine. Pierre Horde a à cœur de s’adapter à la demande des clients. « Je propose des modules correspondant à des tâches bien particulières comme gérer des commandes, faire des devis, accueillir des collaborateurs étrangers... Je crée mes propres supports. » Il est également amené à faire de l’interprétariat, à accompagner des audits ou à proposer des formations et remise à niveau en français, pour des collaborateurs expatriés par exemple. Occasionnellement, il loue un bureau à la pépinière Créapole de Vervins pour se rapprocher de ses clients du Nord et de la Thiérache. 0 0 www.businesslingua.com Faibles charges, locaux modernes, réseau de professionnels… Viviane Etenna est séduite par la pépinière. D’autre part, elle propose un accompagnement individuel et confidentiel aux salariés se préparant à de gros changements (mutation, déménagement, départ à la retraite), en reconversion professionnelle ou en état de stress (relaxation), … « Encore trop peu de psychologues sont spécialisés dans la souffrance au travail. » www.psychologueetenna.fr
grand format Caissons sur-mesure, rangements spécifiques et design séduisent les clients de TRM Garage (voir p.24-25). La voie du garage TRM Garage est née de la reconversion professionnelle de deux anciens salariés de Triangle (conception d’enceintes haut de gamme). Thomas Robert et Daniel Da Silva se sont associés pour développer une activité de niche inédite en Europe : l’aménagement de garage. La SARL s’installe en décembre 2012 à l’hôtel d’entreprise Les Etomelles (Villeneuve-Saint-Germain). « Nous avons des contacts sur le secteur et des locaux à un prix abordable étaient disponibles » résume le binôme. Passionnés de mécanique et de moto, les deux amis ont mis à profit leurs connaissances en ébénisterie. « Nous avons entièrement imaginé le concept : toute une gamme de mobilier originale pour aménager, ranger, stocker et optimiser l’espace. Nous avons fait industrialiser nos caissons, ils sont beaucoup plus rigides que des caissons de cuisine. Chaque outil a sa place. » Le duo vise le marché des particuliers : les hommes qui veulent disposer d’un espace où exprimer leur passion (mécanique, moto)… et les femmes qui désirent réorganiser cette pièce. « Si possible nous nous rendons sur place et proposons ensuite une simulation 3D. Le sur-mesure est de plus en plus demandé. » Les caissons sont vendus en kit, préassemblés ou livrés et posés sur place. Les plans prennent en compte les contraintes liées à un garage (chaudière, tuyaux) et incluent des rangements (cellier, penderie). Le petit plus : le design. Les gérants ont conçu des caissons laqués, avec établis intégrés, rangements spécifiques pour les outils de bricolage ou les accessoires auto/moto (range-pneu). Une attention est portée à l’habillage des sols et à la remise en peinture de la pièce. A la demande des clients, TRM Garage peut également fournir l’outillage. En deux ans, l’entreprise a également séduit les professionnels du monde de l’auto et de la moto (pilotes, garages …). « Ils cherchent à valoriser leur activité : un bel environnement est un gage de crédibilité. Ils veulent renvoyer une image plus soignée pour rassurer leurs clients et monter en gamme. » La SARL, passée de 150 à 576 m², dispose d’un show-room. Deux emplois ont été créés pour tout gérer en interne, depuis le contact téléphonique jusqu’à la pose. L’entreprise intervient sur toute la France, en Belgique, Suisse, Luxembourg … et compte des clients de renom, tel le champion de rallye Sébastien Loeb. « Nous avons entièrement aménagé son garage et il a accepté d’apparaître sur la page d’accueil de notre site internet. » Un joli coup de pub ! e www.trmgarage.com Aisne mag 207 - Mars/Avril 2015 29 a découvrir Aisne Artis’elles Structure 100% féminine, Aisne Artis’elles (club des femmes de l’artisanat) a vocation à rassembler chefs d’entreprise, salariées et conjointes collaboratrices. Lancé en décembre 2014, ce club concerne potentiellement 500 Axonaises, dont 411 femmes ayant le statut de conjointes collaboratrices. Avec ce projet, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Aisne (CMA02) souhaite créer du lien entre les femmes et constituer un réseau qui pourra se développer naturellement et donner lieu à d’autres initiatives. Le club se réunira au minimum une fois par trimestre. « Les femmes qui travaillent dans l’artisanat sont isolées. Elles ont besoin de se réunir pour échanger, se soutenir mutuellement, partager leurs expériences » explique Odile Corlieu, en charge de ce projet à la CMAO2. En décembre, une première rencontre a permis aux femmes entrepreneures de témoigner de leur parcours de création, de leurs expériences professionnelles au quotidien, des difficultés qu’elles ont pu rencontrer et appuis dont elles ont bénéficié pour concrétiser leur projet d’entreprise. Les femmes de l’Artisanat intéressées par cette initiative sont invitées à contacter Odile Corlieu à la CMA02. e 03 23 21 86 80o.corlieu@cma-aisne.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :