[02] l'Aisne n°193 nov/déc 2012
[02] l'Aisne n°193 nov/déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°193 de nov/déc 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aisne

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,0 Mo

  • Dans ce numéro : s'épanouir dans l'Aisne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 actualité l'Aisne 193 - Novembre/Décembre 2012 campagne... Un hors-série L’Express, puis des pages dans Le Parisien, Télérama ou Le Monde, des affiches dans le métro… le département fait à nouveau parler de lui. A quoi sert la communication, comment une campagne de notoriété s’orchestret-elle, que va dire cette nouvelle campagne… ? Des réponses à toutes vos questions. La communication, ça sert à quoi ? Investir dans la communication n’est pas évident, surtout lorsque la crise économique si présente impose une grande rigueur budgétaire. Parce que communiquer coûte cher, la communication n’a de sens que si elle sert le développement du territoire. Faire de la publicité pour un produit semble tout à fait naturel. Sans marketing, communication… pas de vente ! Parce que lorsqu’il y a concurrence entre plusieurs produits, c’est bien celui dont on aura entendu parler, que l’on aura vu à la télévision, qu’il nous semblera « naturel » d’acheter. Aujourd’hui, les territoires sont en concurrence. Parce que leur développement dépend de leur attractivité : séduire les touristes, séduire les investisseurs, les entrepreneurs, pour créer de l’emploi, séduire de nouveaux habitants, pour maintenir de l’activité économique et sociale. Nous vivons aujourd’hui dans un monde où la représentation des choses est parfois plus importante que la chose elle-même. La com- Le talent 100% pur munication devient donc un enjeu stratégique, elle sert à construire l’image du territoire, et par là même à le valoriser. Communiquer sert également à créer du lien, entre les habitants, entre « visiteurs » du territoire et habitants. Elle construit la relation. Enfin communiquer, c’est aussi informer, faire connaître. L’Aisne a trop souffert d’un manque de notoriété évident. Faire connaître le patrimoine paysager, architectural, industriel, humain de ce territoire, c’est aussi le rôle de la communication. L’Aisne, it’s open : sous une même signature, avec les mêmes enjeux, une traduction différente chaque année depuis 2005. Certains territoires sont « naturellement » connus : très grande ville (Paris, Marseille…), belles plages, montagnes, soleil… L’Aisne n’a ni très grande ville, ni mer, ni montagne. Il est donc bien nécessaire de construire cette notoriété. Sur quels atouts s’appuyer ? Ceux-ci diffèrent selon que l’on va s’adresser à des touristes potentiels, à des entreprises qui pourraient venir s’installer dans l’Aisne, à des familles à la recherche d’un nouveau cadre de vie. Aux uns, nous allons parler de la présence du Familistère de Guise, du Chemin des Dames, des nombreux chemins de randonnée, de la qualité des hébergements touristiques, aux autres, de l’espace disponible, de nos zones d’activités, de la capacité des acteurs économiques à les accompagner sur leur projet, aux derniers, de la vie Le talent 100% Pur l’Aisne se concocte dès l’enfance * Conseil général de l’Aisne - Conception : Pascale Cartegnie/Direction artistique : Laurence Moutarde/Photo : F.X.Dessirier/impression : PND Solutions www.aisne-open.com Au pays du Salon du blog culinaire, l’enfance prend toute sa saveur. www.salondublogculinaire.com * l’Aisne c’est ouvert la ruralité, une idée capitale. Le talent 100% Pur l’Aisne se construit dès Conseil général de l’Aisne - Conception : Pascale Cartegnie/Direction artistique : Laurence Moutarde/Photo : F.X.Dessirier/impression : PND Solutions www.aisne-open.com Vivre là où s’est déroulée l’aventure du Familistère Godin, ça donne des idées de génie
l’Aisne, saison 2 de notoriété actualité 5 l'Aisne 193 - Novembre/Décembre 2012 dans l’Aisne, de l’immobilier moins cher qu’en banlieue, des équipements culturels et de loisirs, des services organisés sur le territoire… A tous, surtout, nous allons parler des Axonais, de leur qualité d’accueil, de leur convivialité. Parler de tout cela exige du temps, des supports multipliés… Les différentes campagnes qui se sont succédé depuis 2005 ont été conçues pour aborder tous ces sujets… sur un ton différent, dans des styles différents. A qui s’adresse la communication ? L’Aisne est située au cœur d’un bassin de population de plus de 20 millions d’habitants. Au nord, l’agglomération lilloise, et tout proche, la Belgique, au Sud, la région Ile de France et Paris, à l’Est, Reims. Le groupe Pierre & Vacances l’avait bien compris, venu installer son Center Parcs sur un territoire sans mer ni montagne, certes, mais proche de tous ces touristes courts séjours potentiels. C’est à ces habitants que L’Aisne, it’s open s’adresse, et plus particulièrement, à ceux de la région parisienne, qui jusqu’à présent avaient plutôt l’habitude de se tourner vers l’ouest ou le sud. Nombre d’entre eux, sous la pression des prix de l’immobilier, se sont installés en banlieue, multipliant les temps de trajet, le stress… alors que l’Aisne peut constituer une destination tout aussi proche, dans un cadre de vie beaucoup plus agréable. La campagne de notoriété 2012 s’adresse particulièrement aux femmes. Ce sont elles qui la plupart du temps choisissent la destination du week-end, et elles sont bien évidemment partie prenante des changements de vie. Que va dire la communication ? En 2011, L’Aisne, it’s open proclamait qu’il y avait du talent dans l’Aisne, en valorisant six personnalités très différentes. Cette année, la campagne va montrer que ce talent trouve dans l’Aisne des conditions optimales pour s’épanouir, au travers de différents visuels et textes. Sur quels supports ? Une campagne d’affichage métro : 650 affiches panoramiques dans les couloirs du métro durant 3 semaines, du 15 octobre au 4 novembre. Des insertions presse nationale : Le Parisien Ile de France, TV Magazine, La Parisienne, Le Magazine culturel du Parisien, Libération, Courrier International, Télérama sortir, Le Monde magazine, Causette, Cuisine actuelle, Guide cuisine, L’Express hors série « Quitter Paris ». Une campagne sur le web : leparisien.fr, liberation.fr, infobébé.fr, doctissimo.fr, femina.fr Un événement de lancement La « Symphonie des Siècles » Salle Wagram à Paris le 24 octobre. Cet orchestre symphonique réunit des élèves des écoles de musique de l’Aisne (près de 80 jeunes musiciens) et les artistes de l’orchestre Les Siècles sous la direction de François- Xavier Roth, chef d’orchestre à la renommée internationale. Cette aventure musicale et pédagogique est menée dans l’Aisne depuis 4 ans, elle est unique en son genre en France. Le talent 100% Pur l’Aisne se cultive dès l’enfance l’enfance * Conseil général de l’Aisne - Conception : Pascale Cartegnie/Direction artistique : Laurence Moutarde/Photo : F.X.Dessirier/impression : PND Solutions - source Agreste 2010 * l’Aisne c’est ouvert ! www.familistere.com * l’Aisne c’est ouvert * www.aisne-open.com 750 000 hectares de champs, vignes, forêts et prairies, ça donne de l’espace pour grandir ! la ruralité, une idée capitale. la ruralité, une idée capitale.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :