[02] l'Aisne n°169 nov/déc 2008
[02] l'Aisne n°169 nov/déc 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°169 de nov/déc 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aisne

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : toques en stock.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
De nombreux Axonais, mais aussi des visiteurs du Nord-Pas de Calais, de la Marne et des Ardennes viennent profiter du Center Parcs pour une journée. Un taux d’occupation des cottages de 80% Le prix élevé des carburants en Europe a changé la donne. Les vacanciers ont réduit les trajets et choisi les séjours courts. « Cet été plus de 75% de notre clientèle était étrangère, explique Stéphane Hertzog le directeur du Domaine du Lac d’Ailette (800 cottages, 400 emplois directs, 55 ME de chiffre d’affaires prévisible). Les Hollandais arrivent en tête, suivis des Belges, des Allemands et des Anglais. Le Center Parcs de l’Aisne accueille aussi à la journée beaucoup de visiteurs du Nord-Pas-de-Calais, de l’Aisne, de la Marne et des Ardennes. « Nous avions prévu un taux de fréquentation de 80% au bout de trois ans d’activités. Nous sommes déjà à ce taux » affirme le directeur. Le centre de congrès d’une capacité d’accueil de 1 200 personnes a dépassé les prévisions de fréquentation de 15%. La taxe de séjour de 0,70 E par nuitée et par touriste de plus de 12 ans générée par la clientèle du Domaine du Lac d’Ailette rapportera cette année entre 350 000 et 400 000 E aux communes de Chamouille et de Neuville-sur-Ailette sur lesquelles s’étendent le grand complexe touristique de Center Parcs, filiale du groupe Pierre & Vacances. Au sein même du Center Parcs, l’espace Aisne informe les visiteurs de toutes les opportunités qu’offre la région. 8 économie Center parcs de l’Aisne : les retombées L’effet Center Parcs se ressent jusque dans la galerie commerçante de l’hypermarché Carrefour qui accueille 12 nouvelles enseignes. l'Aisne 169 - Novembre/Décembre 2008
Laon Chamouille 3% de chiffre d’affaires supplémentaire à la brasserie du Parvis depuis l’ouverture du Center Parcs. 9 économie économiques sont bien au rendez-vous ! « Nous avons signé une convention de partenariat avec le Center Parcs » explique Valérie Magis, gérante de la société Laon Train qui exploite du 1er avril au 1er novembre le petit train touristique de Laon. « Les clients du village de vacances viennent d’eux-mêmes, surtout en fin de séjour, le vendredi après avoir libéré leur cottage. Ils viennent visiter Laon et c’est excellent ici pour le commerce » indique la gérante également propriétaire à Laon d’une boutique de mode. A Laon, aux commandes de la Brasserie du Parvis (70 couverts, 12 salariés), Didier Lemerle confirme l’influence bénéfique du Domaine du Lac d’Ailette sur le commerce local. « Mon chiffre d’affaires (630 000 E par an) a augmenté de 3% avec la clientèle du Center Parcs. L’hiver cette clientèle est très présente dans la brasserie, notamment des grands-parents qui séjournent à Chamouille avec leurs petits-enfants. Ils déjeunent ici à midi et visitent Laon l’après-midi ». L’Office de tourisme du Pays Laonnois a enregistré cet été une augmentation de 25% de visites en petit train due en grande partie à la clientèle du Domaine du Lac A Monampteuil, 15 à 20% de la clientèle des chambres d’hôtes du Haut du Lac a un rapport avec le Domaine du Lac d’Ailette. Après une année d’activités du Domaine du lac d’Ailette où séjournent chaque jour quelque trois mille vacanciers, les commerçants du Laonnois en ressentent les effets économiques positifs. Chambres d’hôtes et magasins se frottent les mains. d’Ailette. Les Hollandais et les Britanniques sont très assidus aux découvertes payantes de Laon. De nouvelles clientèles venues du Center Parcs de l’Aisne sont apparues à Laon, notamment les Espagnols et les Suisses. « J’accueille souvent des équipes de maintenance des installations du domaine du Lac d’Ailette » remarque Christine Schmit, propriétaire à Monampteuil des Hauts du Lac, un ensemble de quatre chambres d’hôtes aménagé dans une ancienne ferme. « Aujourd’hui 15 à 20% de ma clientèle a un rapport avec le Domaine du Lac d’Ailette, indique-t-elle. J’accueille par exemple des touristes qui ont choisi de séjourner une journée au Center Parcs de l’Aisne et de découvrir ensuite la région en louant une chambre d’hôtes, ou des touristes qui ont loué un cottage en middle-week et qui bouclent à Momampteuil leur semaine de vacances, ou bien encore des gens rejoignant leur famille qui séjourne dans un cottage du Domaine du Lac d’Ailette ». A Sainte-Croix, Samuel Henry qui dirige les Ecuries du Rocher, une école d’équitation, organise et accom- pagne des balades à cheval dans la campagne pour les clients du Center Parcs. « Les débuts sont prometteurs : j’ai reçu 350 personnes cet été. Les cavaliers du Center Parcs représentent maintenant 6% de ma clientèle » explique-t-il. L’influence du Center parcs de l’Aisne se répercute aussi sur les zones d’activités du Laonnois. La galerie marchande de l’hypermarché Carrefour à l’entrée de Laon par exemple est passée de 25 à 37 commerces, (100 emplois, 5 ME d’investissement). « Le Laonnois, c’est une région qui se réveille avec l’effet Center Parcs. Elle est directement connectée à Reims qui est en pleine expansion avec l’effet TGV » note Pierre-André Chochoix, PDG de Nikita K, une société du Nord qui vient d’ouvrir un magasin de chaussures dans la galerie marchande agrandie. Venus visiter la cité médiévale, les résidents du Center Parcs ne manquent l’occasion de faire du lèche vitrine dans les rues de Laon. Aux écuries du rocher de Sainte-Croix, Samuel Henry organise des balades à cheval pour les résidents du Center Parcs. l'Aisne 169 - Novembre/Décembre 2008



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :