[02] l'Aisne n°169 nov/déc 2008
[02] l'Aisne n°169 nov/déc 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°169 de nov/déc 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aisne

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : toques en stock.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 tribune Un succès historique Yves Daudigny vient d’être élu sénateur de l’Aisne. Comment ne pas voir dans le succès du 21 septembre dernier sa victoire mais aussi celle de toute la Majorité départementale dans sa diversité ? En effet, deux autres Conseillers généraux de gauche, de sensibilités différentes, Jacques Krabal et Jean-Luc Lanouilh, ont fait un score plus qu’honorable dans ce scrutin difficile. Ainsi donc, Yves Daudigny est le premier sénateur de gauche dans l’Aisne sous la cinquième République : c’est historique ! Voici la confirmation des succès précédents aux élections cantonales et municipales. La Majorité départementale (PS, Progressistes, PCF) en est fière et cela constitue un encouragement à poursuivre l’action engagée. Alors que la crise financière, que traversent actuellement les économies mondiales, perturbe considérablement les marchés de l’emploi avec pour conséquence une hausse du chômage, notamment des publics les plus fragiles, il est primordial de se mobiliser et de s’unir pour tenter d’apporter de nouvelles solutions aux problèmes que rencontrent les plus démunis. La généralisation du Revenu de Solidarité Active, souhaitée par le gouvernement de François FILLON va dans ce sens. Ce dispositif courageux, présenté il y a plus d’un an et expérimenté depuis janvier 2008 dans 34 départements dont l’Aisne, n’a d’autre objectif que de remettre la valeur du travail au cœur de notre société. Le RSA présente donc une double finalité. D’une part, il se substitue à certaines allo- Obligation prévue par la loi de 2002 relative à la démocratie de proximité. Les propos publiés ci-dessous le sont sous l’entière responsabilité de leurs auteurs. Le Revenu de Solidarité Active (RSA) : une nécessité pour l’insertion l'Aisne 169 - Novembre/Décembre 2008 Cette rentrée automnale a été difficile pour les Axonais : fermetures d’entreprises, conflits sociaux, bas salaires, problèmes de pouvoir d’achat. La désindustrialisation se poursuit avec des problèmes de reconversion des salariés. Que penser de la situation des services publics dans l’Aisne ? Les élus assistent, consternés, à leur démantèlement : fermeture des DDE, des agences clients EDF, de trésoreries, inquiétude sur le futur statut de La Poste, départ des militaires de Couvron, menaces sur les sous-préfectures de Château-Thierry et de Vervins… Jusqu’où ira le désengagement de l’Etat ? En attendant ce sont des services de proximité, pour nos concitoyens, qui disparaissent. Que reste-til, par ailleurs, de la notion d’aménagement du territoire ? La course éperdue à la rentabilité, à la marchandisation des biens, la libéralisation frénétique occasionnent des dégâts pour nos territoires ruraux et nos petites villes. La rentrée scolaire a été, hélas, marquée par des fermetures de classes et des suppressions de postes d’enseignants. C’est scandaleux au regard de la situation de notre cations tels le Revenu Minimum d’Insertion (RMI) ou l’Allocation de Parent Isolé (API) continuant à jouer le rôle d’allocation pour les personnes qui n’arrivent pas à trouver un travail mais d’autre part, il constitue un complément de revenu pour les personnes retrouvant un emploi. Cette volonté part du constat paradoxal et intolérable qu’une personne qui retrouve un emploi gagne quelquefois voire souvent au départ moins qu’une personne ne travaillant pas. Le RSA vise donc à mettre fin à cette situation inacceptable en apportant un complément de revenu à ces personnes redevenues actives. département ! En revanche le Conseil général de l’Aisne s’efforce de toujours mieux équiper ses 57 collèges. Le plan « Collège 2010 » suit son cours, les rénovations de nouvelles SEGPA sont lancées, les espaces numériques de travail et le plan « Culture au collège » ont été adoptés par l’Assemblée. Nous ne cesserons d’investir dans l’éducation de nos jeunes Axonais. Dans un climat économique morose, avec des contraintes budgétaires drastiques (toujours ce débat récurrent des compensations financières de l’Etat !) nous assurons les Axonais de notre volonté d’avancer vers l’avenir avec confiance. La Majorité départementale est unie et ses succès électoraux constants la confortent pour toujours mieux vous servir. La Majorité de Gauche : groupes socialiste, progressiste et communiste En outre, force est de constater que depuis 20 ans, le RMI n’a pas obtenu les résultats escomptés ; cette allocation ayant finalement pour conséquence d’installer l’allocataire dans une spirale de l’assistanat de laquelle il peine à sortir. Ce dispositif novateur du Revenu de Solidarité Active va donc permettre à de très nombreuses personnes éloignées du monde du travail de se réinsérer et donc de retrouver une certaine dignité. Le RSA encourage le travail, facilite le retour à l’emploi et doit ainsi permettre de réduire considérablement le nombre de travailleurs pauvres. Nous devons féliciter ce Gouvernement, qui contrairement aux précédents préférant l’assistanat à la motivation, n’a pas renoncé devant le chômage des plus démunis. L’intergroupe du Conseil général de l’Aisne
13 dossier Toques en stock Dans les coulisses de haute cuisine p.14 Une cuisine aux herbes sauvages p.15 A l'école des chefs p.16 Alexandre Dumas p.17 Lobbys gastronomiques p.18 Trois recettes autour du haricot de Soissons p.19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :