[02] l'Aisne n°165 mar/avr 2008
[02] l'Aisne n°165 mar/avr 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°165 de mar/avr 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aisne

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,5 Mo

  • Dans ce numéro : arts plastique... ça s'apprend !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 culture A la Caverne du Dragon, la véritable histoire de la « grosse Bertha » La Caverne du Dragon/musée du Chemin des Dames accueille de mai à décembre 2008 une exposition intitulée « 1918 : Feu sur Paris ! La véritable histoire de la grosse Bertha ». Proposée en accès gratuit dans le cadre de la commémoration du 90 e anniversaire de 1918, cette exposition est réalisée avec la collaboration scientifique du Général Guy François, spécialiste de l’artillerie sur voie ferrée. L’expo intéresse l’Aisne au premier chef puisque du 23 mars au 9 août 1918 près de 400 obus furent tirés sur Paris depuis des positions toutes situées dans le département par ces canons à longue portée (plus de 100 km). Implantés à Crépy en Laonnois, Beaumont en Beine et Fère en Tardenois, les « Pariser Kanonen » (ou « Paris-Geschütze »), dénommés « grosse Bertha » par dérision - et par méconnaissance - par les Français) sont utilisés pour démoraliser la population parisienne au moment où l’armée allemande multiplie ses actions offensives. La performance des artilleurs allemands avec la « grosse Bertha » a marqué durablement la mémoire collective française. A l’époque, la portée des canons français ne dépassait pas 30 km. Photo publiée dans les années 1930 de la « grosse Bertha » installée à Beaumont en Beine. l'Aisne 165 - Mars/avril 2008 1918-2008 Du Chemin des Dames au cessez-le-feu Programme prévisionnel Mercredi 16 avril : Chemin des Dames - La journée du poilu 5h30 Craonne, la randonnée du souvenir - l’aube 17h30 arboretum du vieux Craonne, Tichot chante « 14-18 avec des mots, une vie de bonhomme » - l’après-midi 19h30 plateau de Californie, la randonnée du souvenir - le soir 21h30 cimetière militaire de Craonnelle, 2 000 stèles comme autant d’étoiles, le chant des Basques - la nuit Mercredi 16 avril : sortie de l’album CD/livre de Tichot : « 14-18 avec des mots, une vie de bonhomme ». Samedi 19 avril (10h30) : 91 e anniversaire des combats du Chemin des Dames. Cérémonie au Mémorial de Cerny. A partir de mai : exposition La grosse Bertha - 1918 : feu sur Paris au Musée du Chemin des Dames à la Caverne du Dragon/Musée du Chemin des Dames. Dimanche 25 mai : Memorial day dans les cimetières américains (Belleau, Bony, Seringes et Nesles). Samedi 31 mai : inauguration d’une plaque en hommage au philosophe Alain à Paissy par l’Association des Amis d’Alain (Mortagne-Orne) Dimanche 15 juin : inauguration de la stèle à la 26 e Division US (Yankee Division) à Braye en Laonnois. Samedi 30 août : Veillée-spectacle « Les Fantômes de 1918 » à la Butte 90 e anniversaire de la Journée du Poilu, exposition à la Caverne du Dragon/Musée du Chemin des Dames, veillée spectacle au monument national de la Butte Chalmont à Oulchy le Château, Mémorial Day dans les cimetières américains de Belleau, Seringes et Nesles et Bony, cérémonie du souvenir du cessez-le-feu à la Pierre d’Haudroy, réalisation d’une compilation d’extraits d’actualités cinématographiques, publication d’un ouvrage sur l’année 1918… Le 90 e anniversaire de la fin de la Grande Guerre prend la forme dans l’Aisne d’un grand nombre de manifestations et d’initiatives dont nous publions ici un avant programme appelé à s’enrichir en cours d’année. L’actualité de cette année anniversaire est également à suivre sur www.aisne.com, www.chemindesdames.fr et www.caverne-du-dragon.com Chalmont, monument national commémorant la 2 e bataille de la Marne. Vendredi 7 novembre : « inauguration » du collège Sellier à La Capelle. Samedi 8 novembre : inauguration d’un lieu de mémoire franco-allemand à la villa Pasques en présence de délégations des villes et communes de l’Aisne jumelées avec des villes allemandes. Rallye historique commémoratif entre La Capelle et Compiègne. Dimanche 9 novembre : cérémonie du 90 e anniversaire du cessez-le-feu à la Pierre d’Haudroy. Mais également en préparation : > La réalisation d’un film d’archives sur « 1918 dans l’Aisne » par Denis Rolland. > Après « 1917 le Chemin des Dames » publié en 2007, réalisation à l’initiative du Conseil général de l’Aisne d’une publication sur l’année 1918 sous la direction scientifique de Rémy Cazals, historien membre du CRID. > Les projets musicaux de l’ADAMA : L’Association pour le développement des activités musicales dans l’Aisne prépare une programmation sur quatre axes : le concert commémoratif le 11 novembre/musique française, allemande, américaine et anglaise ; la référence au jazz, musique importée d’Amérique ; 1918, un nouvel essor artistique autour de Jean Cocteau et le Groupe des Six, Jean Wiener et les « Concerts métèques », la naissance de Léonard Bernstein ; le 90 e anniversaire de la mort de Lazare Ponticelli le dernier poilu décédé le 12 mars 2008. Ici à son domicile, en 2007, lors d’une rencontre avec les Axonais Denis Rolland, Guy Marival et Pascal Tordeux. Claude Debussy (1862-1918) et les liens du musicien avec l’Aisne, sa villégiature à Mercin et Vaux, sa relation avec Camille Claudel. Détails de cette programmation dans nos prochains numéros et sur www.aisne.com Le Département de l’Aisne a lancé un appel à projets pour les commémorations du 90 e anniversaire de 1918. Pour tout renseignement, prendre contact avec Guy Marival, Mission Chemin des Dames au 03 23 24 88 39.
fin de la Grande Guerre : l’Aisne se mobilise Chronologie 1918 Le territoire de l’Aisne est au cœur de l’année 1918. Epicentre des combats de la 2 e bataille de la Marne dans le triangle Soissons- Château-Thierry-Reims, le département est également le théâtre des premiers contacts entre les plénipotentiaires allemands venus négocier l’armistice et les autorités militaires françaises, le 7 novembre près de La Capelle. C’est aussi depuis l’Aisne que le « Pariser Kanone « allemand, baptisé « grosse Bertha » par les Parisiens, bombarde Paris de mars à août 18. 8 janvier : message du Président Wilson au Congrès américain dans lequel sont énoncés les « 14 points » pour établir la paix en Europe. Février : les premières unités américaines arrivent au Chemin des Dames (secteur Chavignon, Pargny Filain, Braye en Laonnois). 3 mars : Traité de Brest-Litovsk entre l’Allemagne et la Russie. 21 mars : offensive allemande entre Arras et La Fère. 23 mars : peu après 7 heures du matin, le premier obus tiré par la « grosse Bertha » (plus exactement : Pariser Kanone) installée près de Crépy en Laonnois atteint Paris. 26 mars : la conférence interalliée de Doullens confie au Général Foch le commandement unique des troupes alliées. 16 avril : deux jeunes habitants de Monceau les Leups, Adam et Oudelet, sont fusillés pour espionnage. 14 mai : à Lislet, un atelier allemand de fusées éclairantes, où travaillent des ouvrières françaises, prend feu. Vingt d’entre elles sont brûlées vives. 27 mai : début de l’offensive allemande sur le Chemin des Dames (opération Blücher). Le 1er juin, les Allemands atteignent la Marne et occupent Château-Thierry. 28 mai : premier engagement des troupes américaines à Cantigny (Somme). 6-7 juin : combats de Bois-Belleau (2 e division américaine). Depuis le printemps 18, les Allemands sont à l’offensive. Le traité de Brest-Litovsk, signé le 3 mars avec la Russie, leur permet de se renforcer sur le front français où ils vont tenter de prendre de vitesse les Alliés avant que ceux-ci ne bénéficient pleinement de la montée en puissance de l’engagement des troupes américaines à leurs côtés. La 2 e bataille de la Marne débute le 27 mai 1918 par une puissante attaque allemande sur le Chemin des Dames. En moins de 10 jours, les troupes du Kaiser dépassent Château-Thierry. A partir du 18 juillet, la contre-offensive alliée permet de stopper cette avancée et de repousser la ligne de front au nord de Soissons début août. « Les Fantômes « [photo] sculpture impressionnante réalisée par Paul Landowski constitue le monument national de commémoration de cette 2 e bataille de la Marne. Il se dresse sur la Butte Chalmont, colline située près d’Oulchy le Château qui offre un magnifique panorama. 15 juillet : dernière offensive allemande. 18 juillet : début de la contre-offensive menée par la 10 e armée du général Mangin à partir de la forêt de Villers-Cotterêts. 21 juillet : libération de Château-Thierry par des soldats du 153 e Régiment d’Infanterie après 52 jours d’occupation. 2 août : les troupes françaises pénètrent dans Soissons, mais la rive de l’Aisne et le faubourg Saint-Vaast ne sont libérés que le 30 août. 9 août : le dernier obus tiré depuis l’Aisne par l’une des « grosses Berthas », tombe à Aubervilliers. Depuis le 23 mars, plus de 350 projectiles ont atteint la région parisienne, faisant, selon des chiffres publiés en janvier 1919, 256 morts et 620 blessés. 14 septembre : reprise du moulin de Laffaux 28 septembre : reprise du fort de la Malmaison. 1er octobre : libération de Saint-Quentin par la 1 ère armée (Général Debeney). 11 octobre : les troupes italiennes occupent la crête du Chemin des Dames. La 2 e bataille de la Marne - 27 mai/6 août 12 octobre, reprise de la Caverne du Dragon par le 328 RI. 13 octobre : libération de Laon par les soldats de la 10 e armée. 3 novembre : l’Autriche-Hongrie signe l’armistice de Villa Giusti. 6 novembre : Rozoy sur Serre est libéré par les soldats italiens. 7 novembre : à Haudroy (commune de la Flamengrie), le secrétaire d’Etat Erzberger et les plénipotentiaires allemands qui viennent négocier l’armistice se présentent aux avant-postes français. Après avoir dîné au presbytère d’Homblières, ils prennent à Tergnier le train qui les conduit vers le maréchal Foch dans la forêt de Compiègne. 11 novembre : à la date de l’armistice sur les 530 000 habitants d’avant 1914, l’Aisne ne compte plus que 196 171 habitants. La guerre a totalement détruit 95 078 immeubles. 25 novembre : pour la première fois depuis avril 1914, le Conseil Général se réunit à Laon. 13 décembre : arrivée du Président Wilson en France pour participer à la Conférence de Paix. N.B : les dates en italique ne concernent pas seulement l’Aisne. La une de « L’illustration « du samedi 3 août 1918 magnifie « l’amitié nouée devant Château-Thierry » entre le poilu au front depuis 14 et le soldat américain « son nouveau frère d’armes » blessé lors des combats au Bois Belleau. l'Aisne 165 - Mars/avril 2008



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :