[02] l'Aisne n°164 jan/fév 2008
[02] l'Aisne n°164 jan/fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°164 de jan/fév 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Aisne

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : mieux que le fioul... dossier bois énergie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
24 portrait Comment passer du prototype de moto de course à l’art industriel grand format. Portrait de l’entreprise familiale Corki à Colonfay. Lucien et Sylvain la fleur au guidon « Un jour, variées colonisent Thiais village. La nos clients parisiens sont venus nous rendre visite, ils n’ont pas été déçus du voyage ! L’un d’eux m’a dit : "arriver à Colonfay, c’est un peu arriver au milieu de nulle part. « Sous sa moustache, Lucien Cordonnier en rigole encore et il peut se le permettre. C’était au printemps dernier : face à deux grands industriels de Paris et Chartres, Corki, la petite société qu’il dirige avec son fils Sylvain dans un corps de ferme à Colonfay au cœur de la Thiérache, raflait le marché de la décoration et de la signalétique du plus gros centre commercial d’Europe, celui de Thiais- Village en région parisienne. Ouvert depuis septembre, ce centre commercial accueille les visiteurs au milieu de fleurs très particulières ; du « made in Thiérache «, soudure, cintrage et matériaux composites, né du savoir-faire de Corki, dont Sylvain, plasturgiste, a pris la tête en 2006. Ces centaines de fleurs stylisées de tailles Colonfay plus grande de 4 mètres de diamètre domine le site au sommet d’un mât de 17 mètres de haut planté dans un colossal pot de fleur. Tout a été réalisé à Colonfay, quatre entreprises de l’Aisne dont deux de Thiérache sont également intervenues en sous-traitance. « On est parti du simple crayonné de fleur proposé par le client, explique Lucien. En quinze jours, on a pu sortir un prototype, c’était les formes et le style qu’ils voulaient avec en plus la souplesse d’une petite structure capable d’assumer la création, la réalisation des pièces et leur installation sur place. « L’histoire de Corki est singulière car, avec ce marché, l’entreprise a amorcé une diversification sans précédent pour ne pas dire un virage à 90° par rapport à son activité traditionnelle intimement liée au monde de la moto. Spécialisé dans le « prototype «, Lucien Cordonnier est Corki a réalisé la signalétique du centre commercial de Thiais en région parisienne. Lucien Cordonnier (à droite) et son fils Sylvain, fines fleurs de la décoration et de la signalétique commerciale. connu comme le loup blanc dans le milieu des circuits. Considéré comme l’un des meilleurs « faiseurs de moto «, il fut d’ailleurs lui-même pilote de vitesse licencié pendant près de vingt ans. Autodidacte complet, il construisit son premier engin (une Suzuki « La création, c’est Lulu, il est toujours sur sa planche à dessin. « T500) à l’âge de 17 ans et c’est en façonnant les pièces de ses machines qu’il devint un expert dans le travail de l’acier, de l’aluminium ou du titane, cumulant au final les savoir-faire d’une bonne dizaine de métiers. Circuits de refroidissement, arceaux de sécurité ou armatures, son talent l’a amené à réaliser tout type de pièces pour des machines très variées comme la Clio V6, un buggy signé Renault ou encore les châssis des traîneaux de Nicolas Vannier pour son expédition dans le grand nord. Il a ce côté un peu « artiste «, amoureux du bel ouvrage. « Tout ce qui est création, c’est Lulu, précise d’ailleurs Sylvain. Il est toujours sur sa planche à dessin. « Si le prototype de moto reste son cœur de métier, le marché de Thiais Villlage ouvre des perspectives prometteuses à l’entreprise qui envisage de démarcher le secteur des parcs d’attractions et de se lancer dans la réalisation de décors pour le cinéma. « Je compte surtout sur Sylvain pour relever ces nouveaux défis, glisse Lucien, pour ma part, à 60 ans, j’ai envie de me faire un peu plaisir et de me concentrer sur la réalisation de beaux châssis, de belles pièces faites à la main. « Contact : Corki 1, Chemin de Wiège 02120 Colonfay Un proto réalisé par Lucien Cordonnier.
culture 25 Soissons, Laon, Saint-Quentin La jam attitude Aisne : balade champêtre du grand écran Livres



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :