[01] Notre Département n°9S juin 2020
[01] Notre Département n°9S juin 2020
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9S de juin 2020

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (230 x 290) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : covid 19, 32 millions d'euros, le département engage la reprise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Oyonnax Rugby - Morgane Venturini Faire équipe avec le monde du sport Arrivée sur le Tour de l'Ain 2018 VIBRER SUR TOUS LES TERRAINS Maillon essentiel du dynamisme et de la valorisation du territoire, l'activité des associations et clubs sportifs aindinois a été stoppée net pendant plusieurs mois. À l'heure de la reprise progressive des manifestations et des compétitions, le Département a voté un plan d'actions à hauteur de 300 000 euros. Il permet de soutenir les organisateurs d'événements qui ont dû être annulés et d'aider les clubs « partenaires » du Département qui se trouveraient en difficulté à cause de la crise. LES BEAUX GESTES DES CLUBS PROS Les joueurs et staffs des quatre clubs professionnels de l’Ain, la JL Bourg, le FBBP, l’USBPA et Oyonnax rugby, ont fait preuve d’esprit de solidarité durant la crise sanitaire et le confinement. Ils n’ont pas hésité à donner de leur temps et de leur énergie pour participer à des opérations spéciales, comme le conditionnement de masques ou le lancement d'une cagnotte solidaire au profit de la Banque Alimentaire de l’Ain. Un esprit d’équipe à saluer !.',PW Après une période d’incertitude, la 32 e édition du Tour de l’Ain 2020 pourra se tenir du 7 au 9 août. « On était tenu par les décisions de l’Union cycliste internationale », explique Philippe Colliou, organisateur. Décalé d’une semaine par rapport à sa programmation initiale, le Tour de l’Ain va finalement pouvoir bénéficier d’une mise en lumière inédite. Après une longue période d’annulation de toutes les compétitions, Philippe Colliou confirme avoir « beaucoup de demandes d'équipes pour participer, et notamment celles qui préparent le Tour de France. Ainsi, on aura un plateau très relevé ». De quoi avoir un beau spectacle cet été sur les routes de l’Ain. La ferveur intacte L’accueil du public sera différent des années précédentes au départ et à l'arrivée des trois étapes. « Nous sommes en relation étroite avec la Préfecture et la prévention sanitaire reste l’objectif numéro 1 », assure Philippe Colliou. Tout sera également mis en œuvre pour protéger les nombreux bénévoles du Tour de l’Ain. D’ailleurs, Daniel Perdrix, responsable des signaleurs, assure qu’il n’a aucun souci pour recruter des volontaires. « Je mets encore plus d’enthousiasme car ce Tour de l’Ain est idéalement placé dans le calendrier et l’enjeu est donc qu’il soit réussi au maximum ». La réussite du Tour de l’Ain tient aussi du partenariat étroit avec le Département. « C’est primordial de ressentir l’attente et le soutien de la collectivité départementale, précise Philippe Colliou. Cet événement festif et gratuit va apporter de la convivialité en été ». Reprise progressive Outre le Tour de l’Ain, de nombreux sportifs amateurs vont progressivement pouvoir goûter à nouveau aux joies de la compétition. Thierry Dupras, en charge du raid Triathl’Ain, à Ambronay le 8 novembre, espère une augmentation du nombre de concurrents. Et comme il le dit lui-même, « en 35 ans d’existence, cette manifestation historique du département a toujours eu lieu, quelques soient les contraintes ». En espérant que cette observation se confirme une nouvelle fois. Juin 2020 Pascal Lhermet HÉLÈNE CÉDILEAU Vice-présidente déléguée aux sports Les clubs, professionnels ou amateurs, et les associations doivent savoir qu’ils peuvent compter sur le Département pour les aider à dépasser cette délicate période. Les forces et les valeurs aindinoises que nous avons trouvées pendant le confinement, nous allons les retrouver aux côtés du mouvement sportif. Nous serons au rendez-vous et accompagnerons nos associations et clubs qui font intégralement partie des forces vives de notre département. Vous deviez organiser une manifestation sportive dans l'Ain qui a été annulée ? Vous êtes un club sportif et vous souhaitez solliciter l'aide du Département ? Retrouvez toutes les modalités d'aides sur ain.fr
LES CINQ MUSÉES DÉPARTEMENTAUX VOUS ATTENDENT Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Ain Habituellement, au printemps et en été, l'Ain regorge d'événements culturels. Malheureusement, depuis la mi-mars, festivals et rencontres ont dû être annulés ou seront reprogrammés pour certains sous une forme différente. Pour accompagner les organisateurs qui ont été contraints de renoncer à leurs événements ou de les adapter, le Département s'engage à hauteur de 300 000 € pour les soutenir dans la prise en charge des dépenses engagés. Il est également soucieux de favoriser l'organisation des manifestations qui pourront avoir lieu d'ici la fin de l'année, afin de permettre à la vie culturelle de reprendre au plus vite. AGENDA CULTUREL DE L’ÉTÉ Couleurs d’Amour du 16 juillet au 5 septembre (Bourg-en-Bresse) Cuivres en Dombes du 25 et 26 juillet (Le Plantay/Chatillon-sur-Chalaronne) Festival Théâtre sur un plateau du 31 juillet 2 août (Montrevel-en-Bresse) Les Nuits de la poterie du 6 au 8 août (Lhuis) Musicales du Parc des oiseaux du 30 Août au 13 septembre (Villars-les-Dombes) Festiv’Ain du 10 au 13 septembre (Péronnas, Monastère Royal de Brou, Chapelle de Mornay) Retrouvez l'ensemble des rendez-vous culturels de l'été sur quefairedanslain.ain.fr Fêter la reprise culturelle HÉLÈNE BERTRAND MARÉCHAL Vice-présidente déléguée à la culture et au patrimoine culturel La culture occupe une place essentielle sur le plan de la valorisation artistique, sur le plan éducatif, touristique et social. Les émotions, le partage et l'épanouissement qu’apporte la culture ont beaucoup manqué pendant le confinement, comme l’attestent l’engouement pour la réouverture de nos musées, des bibliothèques et la reprise des manifestations culturelles, sous les précautions d’usage. Parmi les investissements couverts par la dotation territoriale, 1 million d’euros est d’ores et déjà réservé à la valorisation du patrimoine. Parce que préserver notre patrimoine c’est protéger nos racines, notre histoire commune ! Après avoir profité de la richesse des musées départementaux sur les réseaux sociaux pendant le confinement, le public peut désormais assouvir sa curiosité sur place. Les musées du Revermont, de la Résistance, des Soieries Bonnet et du Bugey-Valromey ont rouvert leurs portes début juin. Pour assurer votre sécurité et celle du personnel, un protocole sanitaire a été mis en place. « Le public est compréhensif », assure Florence Saint- Cyr, responsable du musée de la Résistance à Nantua. Le Domaine des Saveurs – Les Planons vous accueillera, quant à lui, à partir du 11 juillet, le temps de finaliser les travaux de rénovation. Une belle fréquentation Depuis leur réouverture, les musées départementaux n’ont pas tardé à retrouver « une fréquentation quasi normale, surtout le week-end, avec de nouveaux visiteurs », selon la responsable du musée du Bugey, Louise Liboutet. « La plupart des visiteurs sont en recherche d’idées de sorties et donc probablement sensibles aux activités proposées », renchérit Adrien Boyer, responsable du musée du Revermont. Après des semaines de restrictions, le public apprécie donc de pouvoir se plonger dans l’histoire et les trésors du patrimoine local. « Pour certains, c’est aussi un acte militant pour relancer l’économie et le tourisme local », assure Nathalie Foron-Dauphin, responsable du musée des Soieries Bonnet de Jujurieux. S’évader au musée Dans chaque musée départemental, l’envie était de pouvoir réserver de belles surprises. « La culture joue son rôle de catalyseur d’émotions dans un quotidien qui a accumulé des peurs et des contraintes, affirme Nathalie Foron-Dauphin. Elle permet de conserver sa capacité à s’évader, à rêver, à retisser du lien social et participe pleinement au retour à une certaine normalité ». Pour cela, venez découvrir les nouvelles expositions temporaires dès le mois de juillet. BON PLAN  : pour 10 € seulement, profitez du Pass Musées qui vous donne accès, pendant toute la saison 2020, aux 5 musées mais aussi au Fort l’Écluse ! Retrouvez toute la programmation sur patrimoines.ain.fr 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :