[01] Notre Département n°9 sep/oct 2010
[01] Notre Département n°9 sep/oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de sep/oct 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (277 x 392) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 14 Mo

  • Dans ce numéro : sapeuts-pompiers de l'Ain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
TRIBUNE/Les groupes politiques ont la parole GROUPE « L’AIN À GAUCHE » L’engagement au quotidien À travers l’adoption d’un Agenda 21 ou par la mise en place progressive des nouvelles mesures du schéma de développement économique, la majorité du Conseil général de l’Ain continue de dessiner son action en faveur d’un département dynamique, au service des hommes et respectueux de l’environnement. Dans un contexte national de rigueur injustement répartie, nous devons plus que jamais défendre ces valeurs et agir. Le poids des réformes nationales pèse chaque jour un peu plus sur les collectivités locales et les citoyens les plus fragiles. Les choix du gouvernement remettent gravement en question notre modèle social et notre République décentralisée. Les Départements sont soumis à un étouffement financier progressif, voulu par un État qui pourtant fait la démonstration de son incapacité budgétaire. Le débat dans nos collectivités se doit aujourd’hui d’être à la hauteur de l’enjeu et de porter sur des questions de fond. L’ampleur des choix qui s’imposent doit faire prévaloir, à tous niveaux, le courage et la clairvoyance. Malheureusement, même au niveau local, le populisme guette parfois. Déjà, certaines prises de position publiques succombent à la facilité, tentant de décrédibiliser l’action des élus locaux qui agissent en toute honnêteté, engagement et transparence. Une telle attitude ne témoigne que d’une absence de critique de fond. Soyons vigilants, car rien ne fait plus de mal à la démocratie que le sacrifice de la réflexion globale sur l’autel de la polémique. Les élu(e)s du groupe L’Ain à Gauche www.ainagauche.fr GROUPE ID Enjeux sociaux La crise fait que de plus en plus de personnes se retrouvent dans un état de grande précarité ou de pauvreté (voir la dernière publication de « Notre Département » à ce sujet). Si le principal de l’action départementale est bien en direction de l’action sociale, si les structures d’aide sont nombreuses et portent sur un éventail très important, il n’en reste pas moins que le système est particulièrement lourd et complexe et ne trouve pas de solution aux cas de particulière urgence. Il faudrait pouvoir reprendre l’organisation globale des structures afin d’avoir une véritable « cellule de crise » répondant de manière très rapide. Dans le même domaine, notre projet de structure d’accueil et de dépistage des malades Alzheimer n’a pas pu être retenu pour cette année 2010 pour des raisons budgétaires. Le Conseil général qui avait montré un intérêt pour celui-ci, n’a pas pu ou voulu réellement nous accompagner dans cette démarche alors que les besoins sont criants et que la population est particulièrement désemparée devant cette problématique. Cela aurait été un beau sujet et aurait permis d’être précurseur dans le traitement de ce problème médical et social. Nous regrettons de ne pas avoir été plus écoutés et suivis sur ce point. Sur la nouvelle politique économique départementale, il nous faut attendre un peu plus afin de pouvoir évaluer réellement son efficacité et sa dynamique. Nous en reparlerons donc plus avant. Le groupe ID espère que vos vacances ont été réparatrices de la fatigue annuelle. Groupe des élus Indépendants-Démocrates Jean Chabry Daniel Juliet Gérard Paoli Michel Perraud 22 Notre département, le magazine du Conseil général de l’Ain – N°9 septembre 2010 GROUPE D’UNION RÉPUBLICAINE « Faites ce que je dis. Pas ce que je fais » Faisons la route ensemble ! www.covoiturage.ain.fr/Le Conseil général de l’Ain met ce site à la disposition des entreprises et des particuliers souhaitant bénéficier du covoiturage dans et hors de notre département. Cet interface connaît un réel succès et les élus de la Majorité départementale s’en félicitent régulièrement. Mais ce qui est bon pour les autres ne l’est pas forcément pour l’exécutif départemental. Un exemple parmi d’autres ? L’inauguration du collège de Péron. Trois vice-présidents et le président lui-même se sont rendus dans le Pays de Gex fêter l’événement. Pas moins de trois voitures et trois chauffeurs pour l’occasion. Pas très environnemental pour le coup ! Sans compter le coût (carburant, heures supplémentaires, péage, usure du véhicule…) de cette aventure. À l’heure des économies, c’est un peu gênant. Dans le même temps, Olivier Eyraud, conseiller général de notre groupe, proposait en session de diminuer le montant des nos indemnités de 5%. Cela ne permettrait pas de dégager une somme importante, mais le symbole, lui, le serait. En particulier, à l’égard des agents du Conseil général frappés par le gel de leur traitement et à celui des associations départementales dont la baisse de l’aide de la collectivité, infligée par la Majorité départementale, pose de sérieux problèmes d’existence. Une simple modification dans la délibération rendrait la chose possible. Cela n’a pas enthousiasmé le président et sa majorité, alors même que celle-ci demande au gouvernement de montrer l’exemple. Le groupe d’Union Républicaine http://unionrepublicaine01. wordpress.com
LES DÉCISIONS DU CONSEIL/Compte rendu de l’Assemblée C’EST VOTÉ Réunis en session, les élus ont adopté, notamment, les mesures suivantes : SOCIAL Accès au droit Le Conseil général vient de renouveler pour 6 ans sa convention avec le Comité départemental d’accès au droit. Cette structure favorise l’accès au droit de tous les citoyens en proposant des permanences juridiques gratuites décentralisées. Le Département finance le poste de l’un des 4 agents de cette structure-conseil, ce qui représente un montant de 41 000 euros en 2009. Contrats éducatifs locaux Sport, citoyenneté, culture… Le Département participe au financement d’activités périscolaires dans les collèges à travers les Contrats éducatifs locaux. Cette participation prend deux formes complémentaires : une subvention de fonctionnement de 2 100 euros par collège pour financer les actions (cirque, musique, prévention santé, vie locale…) et la prise en charge des postes de coordonnateurs de contrats à hauteur de 10 000 euros dans les communes de moins de 5 000 habitants et les communautés de communes de moins de 10 000 habitants. Plus de 88 000 euros ont été affectés à cette action pour l’année scolaire 2010/2011. Tennis couverts La politique départementale de soutien au sport comprend un volet consacré à la réalisation de courts de tennis couverts. 17 projets seront financés sur la période 2010-2014. Cette année, Divonne-les-Bains, Neyron et la Communauté de communes du pays de Bâgé (Feillens) bénéficieront d’une aide départementale. Montant global : 184 000 euros. Bibliothèques Depuis plusieurs années, le Département participe à l’aménagement et à l’équipement informatique des bibliothèques. Hauteville et Corbonod vont ainsi percevoir une aide financière pour leur action en faveur de la lecture publique. Petite enfance Bâgé-la-Ville va bientôt disposer d’un pôle petite enfance comprenant une structure multi-accueil de 24 places, un relais d’assistantes maternelles et une ludothèque. Le soutien financier du Département à cette opération se monte à 81 600 euros. Le chantier, géré par la Communauté de communes du pays de Bâgé, doit débuter en septembre pour une livraison douze mois plus tard. Sécurité routière Le produit des amendes de police concourt aux aménagements de sécurité dans le centre des villages de moins de 10 000 habitants. Ornex va ainsi percevoir 122 000 euros pour effectuer des travaux sur la RD 1005 à hauteur de la rue de Marcy, rue du Dr Durand et rue des Eycherolles. Sport Les comités sportifs départementaux regroupent par discipline la quasi totalité des clubs de l’Ain. Promoteurs d’une multitude de disciplines, ils bénéficient d’une aide au fonctionnement de la part du Département, en fonction du nombre de clubs affiliés, du nombre de licenciés, des juniors, du nombre de journées de formations des cadres et de perfectionnement des athlètes. L’enveloppe globale se monte à 184 110 euros en faveur de 50 comités départementaux et 2 clubs isolés en 2010. Aux côtés de nos Aînés Le Conseil général poursuit le développement du réseau des Centres locaux d’information et de coordination (Clic) sur son territoire. 449 410 euros d’aide au fonctionnement au titre de l’année 2010 seront partagés entre les huit Clic du département, une hausse d’1,5% par rapport à l’exercice 2009. 58 Comme le nombre d’enfants qui sont partis pour la première fois en centre de vacances cet été grâce à l’action « Vacances Solid’Air ». Par cette opération, menée conjointement avec la Caisse des allocations familiales (Caf) et la Mutuelle sociale agricole (MSA), le Conseil général a permis à des familles en situation de précarité d’envoyer leurs enfants en vacances pour un coût très réduit. 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :