[01] Notre Département n°9 sep/oct 2010
[01] Notre Département n°9 sep/oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de sep/oct 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (277 x 392) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 14 Mo

  • Dans ce numéro : sapeuts-pompiers de l'Ain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
 : COMMERCE VICTOIRE POUR LE VILLAGE DE MARQUES À BELLEGARDE ! a près 5 années d’incertitudes et de mobilisation, les efforts portent leurs fruits : le village de marques tant attendu à Bellegarde-sur-Valserine verra bien le jour. Rachel Mazuir et d’autres élus du Département ont défendu le dossier devant la Cnac (Commission nationale d’aménagement commercial) et reçu un avis favorable fin mai 2010. Sur plus de 16 000 m², ce village réunira 90 boutiques et deviendra un lieu de déstockage de vêtements et produits haut-de-gamme. Pour Guy Larmanjat, conseiller général du canton de Bellegarde, il s’agit de sauver un bassin de vie au bord de l’asphyxie après les fermetures de plusieurs entreprises et la menace qui plane sur Lejaby. Mais il en attend aussi des retombées sur le tourisme de l’Ain. Le permis de construire du Village des Alpes va donc être déposé d’ici à la fin de l’année, pour une inauguration prévue en 2013. LOGEMENT Se donner les moyens d’agir L’Observatoire départemental de l’habitat et des territoires a rendu son 1er rapport annuel sur l’état du logement dans l’Ain. Créé par le Conseil général de l’Ain et l’État, en partenariat avec Bourg-en-Bresse agglomération, il joue un rôle dans la mise en œuvre des politiques départementales d’habitat. Pour Denis Perron, viceprésident du Conseil général, délégué à l’aménagement du territoire, à la prospective et au logement : « Il doit permettre aux intercommunalités d’avoir une vision claire de la situation et de l’évolution de l’habitat sur leur territoire et ainsi d’adapter leurs politiques. » Conséquence de l’attractivité et de la croissance démographique de l’Ain, l’offre de logements s’est considérablement accrue ces dernières années, plus particulièrement sur les secteurs de la Côtière, de la Bresse et du Pays de Gex. Malgré cette dynamique, l’accès à un logement pour tous reste un enjeu fort. Depuis deux ans, la crise économique a eu un retentissement sur le parc immobilier et rend nécessaire, plus que jamais, de développer le logement social. 18 Notre département, le magazine du Conseil général de l’Ain – N°9 septembre 2010 Phovoir L’AIN SOUTIENT L’ÉCONOMIE Conformément à son schéma départemental de développement économique adopté en octobre 2009, le Conseil général vient de signer plusieurs conventions de mise en œuvre du fonds de soutien à l’économie avec la Chambre de commerce et d’industrie de l’Ain, le réseau Entreprendre Ain Val-de Saône, Mécabourg et avec l’association du Pôle européen de Plasturgie. D’un montant total de 600 000 euros pour la durée 2010-2013, elles visent à favoriser la transmissionreprise d’entreprise, le primodéveloppement des jeunes sociétés, ainsi que l’innovation technologique pour la mécanique industrielle et la plasturgie. Plus d’infos : 04 74 24 48 10 www.ain.fr En chiffres : • près de 80% des ménages de l’Ain disposent de ressources leur ouvrant droit à un logement social.• 30 millions d’euros investis par le Conseil général entre 2006 et 2009 pour le logement social.• Le délai moyen pour l’attribution d’un logement du parc public est d’environ 7,5 mois.• Les ventes de logements et de terrains ont chuté de 61% entre 2007 et 2009.• 2/3 des logements dans l’Ain sont des maisons individuelles.
Cern/Michael Jungblut Depuis le 1er juillet 2010, la nouvelle exposition permanente « Univers de particules » plonge les visiteurs dans l’univers fascinant de la matière afin de les sensibiliser aux recherches du CERN et aux grandes questions de la physique contemporaine. CERN UNE AVENTURE MONDIALE DANS L’AIN implanté sur 162 hectares dans l’Ain, le CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, est le plus grand laboratoire de physique des particules au monde. L’importance des recherches qui y sont menées lui confère une renommée planétaire. Un patrimoine scientifique qui fait aujourd’hui la fierté de l’Ain ! Le CERN met à disposition des physiciens du monde entier des accélérateurs de particules. L’étude des collisions qu’ils provoquent fait progresser les connaissances fondamentales sur la matière, ses composants élémentaires (les particules), les forces qui les relient, les prémices et l’évolution de l’Univers. Le plus grand accélérateur du CERN, le LHC, installé dans un tunnel souterrain de 27 km de circonférence, est le plus puissant accélérateur de particules jamais construit. Ses collisions recréent dans un espace infime et durant une fraction de seconde les conditions qui prévalaient juste après le big bang, l’événement à l’origine de notre Univers, il y a 13,7 milliards d’années. Première mission du CERN, la recherche fondamentale est à l’origine de nouvelles technologies qui trouvent des applications dans les domaines de l’informatique, de l’imagerie médicale, du traitement des cancers, des procédés industriels. L’exemple le plus célèbre est celui du web inventé au CERN par Tim Berners-Lee en 1990. À l’origine pour les besoins des physiciens, il est devenu depuis un outil informatique incontournable pour des centaines de millions d’internautes dans le monde. Un patrimoine scientifique à promouvoir Depuis 2009, sous l’impulsion de son nouveau directeur général, Rolf Heuer, le CERN a engagé une politique de plus grande ouverture vers ses voisins de la région franco-lémanique. De nombreuses actions sont développées pour que chacun puisse s’approprier ce patrimoine scientifique unique. Par exemple, un partenariat a été signé avec les collèges de Péron et de Prévessin-Moëns dans le but de familiariser les collégiens à la démarche expérimentale et aux recherches menées près de chez eux. Dès la rentrée 2010, ces ateliers scientifiques ouverts aux élèves de 3 e proposeront des visites du CERN, des expériences à réaliser, des interventions de scientifiques dans les collèges… Aménager les accès Avec plus de 2 300 salariés, des milliers de chercheurs accueillis sur ses sites, le CERN est un pôle d’activité qui participe au dynamisme du Pays de Gex. Plusieurs grands projets d’infrastructures routières et de transport sont d’ailleurs en cours dans ce secteur. Le prolongement du tramway de Meyrin ou encore le giratoire aux portes du CERN, sont autant de projets de grande envergure menés par le Conseil général en lien avec les collectivités locales, pour faciliter et sécuriser le trafic dans ce secteur fortement circulé. Des chantiers qui participent à la poursuite du désenclavement du Pays de Gex. Plus d’infos : www.cern.ch UNE CHANCE POUR NOTRE DÉPARTEMENT Guy LARMANJAT, vice-président, délégué au tourisme et aux questions transfrontalières Moysan-Parize « C’est une chance pour l’Ain d’avoir une telle structure sur son territoire. Sur le plan touristique, il accueille près de 35 000 visiteurs par an de la région et du monde entier. C’est surtout un pôle phare pour le tourisme industriel et d’affaires. Les retombées économiques sont également non négligeables. Le CERN participe ainsi au dynamisme du territoire sur le plan scientifique, touristique, économique, éducatif. En accentuant les relations entre le CERN et le Conseil général, les bénéfices n’en seront que plus grands. » EN CHIFFRES Le CERN, c’est• 162 hectares dans l’Ain,• 20 états membres européens,• 2 378 personnes employées,• un budget d’environ 735 millions d’euros en 2010,• 10 000 scientifiques d’instituts et d’universités, de plus de 100 nationalités qui utilisent ses infrastructures de recherche. 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :