[01] Notre Département n°8 jui/aoû 2010
[01] Notre Département n°8 jui/aoû 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de jui/aoû 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (277 x 392) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : handicap, la solidarité au quotidien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Un guichet unique Il y a deux ans, lorsque le diagnostic est tombé tel un couperet, c’est le début d’un long parcours qui commençait pour Pierre, alors âgé de 4 ans, et ses parents. « Lorsque que l’on nous a appris que Pierre était atteint de surdité, c’est comme si le ciel nous était tombé sur la tête. On nous a orientés vers la MDPH de l’Ain où nous avons pu rencontrer des personnes très attentives et à l’écoute de nos besoins », explique Myriam, sa maman. Depuis sa création en 2006, la Maison départementale des personnes handicapées de l’Ain traite toutes les demandes d’aides des adultes et des enfants en situation de handicap et leur permet de valoriser leurs droits. Qu’ils concernent un handicap mental, psychique, physique et/ou sensoriel, en 2009, plus de 10 000 dossiers ont été déposés, soit plus de 24 000 demandes traitées par la MDPH. C’est un lieu d’information, de conseil et d’évaluation des droits de la personne. Aux côtés du personnel de la maison, siègent des institutions et des associations représentatives des personnes handicapées. Emploi et scolarité, clés de l’intégration La première mission de la MDPH est d’aider les personnes à s’intégrer et à les guider vers l’autonomie. Pour les adultes, l’objectif est de leur faciliter, autant que possible, l’accès à l’emploi. La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé est la première démarche à effectuer auprès de la MDPH qui évalue les possibilités d’orientation professionnelle adaptée. S’ensuit l’élaboration avec les associations partenaires (comme Cap Emploi) d’un projet professionnel qui peut comporter des formations complémentaires, des aménagements de postes… En 2009, plus de 2 300 adultes ont obtenu cette reconnaissance qui doit davantage être perçue comme « un facilitateur » de l’accès au monde du travail. Pour les enfants, il s’agit de leur permettre de développer au maximum leur autonomie et leurs capacités, notamment au niveau scolaire. La MDPH, en concertation avec l’Éducation nationale, propose, si besoin, une orientation scolaire adaptée à l’enfant. Handicap : la solidarité au quotidien Poursuivre les efforts Si les progrès sont bien réels dans la prise en charge du handicap, il reste encore beaucoup à faire pour que les personnes touchées par le handicap puissent faire valoir l’ensemble de leurs droits. Le Département finance aussi le développement des établissements et des services spécialisés pour l’accueil et l’accompagnement des personnes handicapées à hauteur de 41,5 millions d’euros. L’un des points noirs reste encore celui de l’accessibilité des bâtiments publics et des logements, un problème majeur au quotidien. De son côté, le Conseil général en tient compte dans les nouveaux bâtiments dont il assure la maîtrise d’ouvrage. 8 Notre département, le magazine du Conseil général de l’Ain – N°8 juillet 2010 D. Gillet Aider chacun à trouver sa pl EN CHIFFRES adultes ont 2 362 été reconnus travailleurs handicapés en 2009. 53 millions d’euros consacrés à la prise en charge du handicap en 2010. D’infos Maison Départementale des personnes Handicapées MDPH 10 rue Pavé d’Amour - BP 415 01012 Bourg-en-Bresse Cedex Tél. 0 800 888 444 (n°vert - appel gratuit depuis un poste fixe) Mél : mdph@cg01.fr Permanences sans rendez-vous tous les après-midi de 14 h à 17 h (16 h 30 le vendredi).
ace 13 000 foyers aidés en 2009. Un dossier incomplet ou mal renseigné rallonge les délais de traitement des demandes. Voici quelques conseils pour vous aider. 1/Un formulaire unique pour toutes les demandes. En 2009, un nouveau formulaire national unique de demande a été mis en place. Il est accessible sur le site du Conseil général www.ain.fr. Un même document rassemble l’ensemble des demandes. Il simplifie les démarches administratives et évite aux personnes de renseigner plusieurs fois les mêmes informations. Clés pour comprendre : les aides ou prestations de la MDPH• Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé pour aider à la recherche d’emploi, au maintien dans l’emploi, et permettre l’orientation professionnelle.• L’Allocation adulte handicapé (AAH) pour garantir un minimum de ressources aux personnes dont la gravité du handicap ne permet pas d’envisager un projet professionnel.• La prestation de compensation du handicap (PCH) pour financer des aides humaines et techniques, l’aménagement du logement et du véhicule lorsque le handicap rend impossible les actes essentiels de la vie courante.• Carte d’invalidité, liée aux handicaps sévères, elle permet des avantages fiscaux.• Carte de stationnement permet aux personnes, dont le handicap 2/Formulez vos attentes avec vos propres mots. Pour mieux cerner les besoins et ce qui motive la démarche des demandeurs, ce dossier les invite à préciser leurs attentes. Il n’est pas toujours facile d’exprimer ce que l’on ressent ; pourtant, c’est l’une des pages du dossier des plus importantes. Remplissez-la avec vos propres mots et complétez-la d’un curriculum vitæ par exemple lorsque que votre objectif concerne le travail. Le personnel de la MDPH est là pour vous aider. affecte sévèrement l’autonomie dans les déplacements, d’utiliser les places de parking réservées.• Carte de priorité dans les files d’attente en cas de station debout pénible.• Demande d’orientation vers un établissement ou service médicosocial : pour les adultes nécessitant un accompagnement ou un hébergement par un service spécialisé.• Accompagnement à l’orientation scolaire lorsque le handicap nécessite la mise en place de dispositifs spécialisés.• Allocation d’éducation de l’enfant (AEEH) pour les parents d’un enfant de moins de 20 ans dont le handicap nécessite une prise en charge spécialisée. 1/3 DU BUDGET « SOLIDARITÉ » d’André LAMAISON, vice-président délégué aux personnes âgées et aux personnes handicapées Par leur différence, leur courage, leur combativité, les personnes handicapées et leur famille enrichissent notre société et méritent toute notre attention. En 2010, le Département consacre un tiers de son budget pour la solidarité à la prise en charge du handicap soit plus de 53 millions d’euros. Je souligne aussi l’implication de l’ensemble des membres de la commission des Droits et de l’Autonomie de la MDPH qui ne comptent pas leur temps lorsqu’il s’agit d’étudier les demandes des usagers et ceci dans des conditions difficiles avec une montée en charge de l’activité de 10% annuellement. » CONSEILS UTILES Comment déposer une demande ? 3/Un dossier médical bien rempli. Pour permettre à la MDPH de mieux appréhender votre situation, votre médecin doit remplir aussi précisément que possible le formulaire permettant notamment d’apprécier les conséquences du handicap dans votre vie quotidienne. Vous pouvez accompagner le dossier de tout les éléments (bilans de rééducation, compterendus médicaux…) permettant de préciser votre situation. 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :