[01] Notre Département n°8 jui/aoû 2010
[01] Notre Département n°8 jui/aoû 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de jui/aoû 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (277 x 392) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : handicap, la solidarité au quotidien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
TRIBUNE/Les groupes politiques ont la parole GROUPE « L’AIN À GAUCHE » L’État met la solidarité en danger ! Le grand chantier de la réforme territoriale a été annoncé comme un bouleversement sans précédent de l’architecture administrative française. Au même titre que la défunte taxe carbone, cette réforme conçue dans l’urgence, avec pour seule réalité le calendrier, vient de subir un énième revirement. Le texte sur la répartition des compétences ne sera pas. Autrement dit : aux Départements d’assumer le désengagement financier de l’État, décidé loin des territoires et imposé sans discernement. Pourtant, le Conseil d’État, la Cour des comptes, les audits des ministères et bientôt le Conseil constitutionnel reconnaissent que la détérioration des comptes départementaux est liée au sous-financement par l’État des prestations sociales transférées. Mais visiblement, le gouvernement n’en a cure et à situation particulière, réponse globale. Aucune solution pérenne pour les Départements n’a en effet été avancée lors de la conférence nationale sur les déficits publics. Or, ignorer les spécificités départementales, c’est mettre à mal un système solidaire indispensable sur les territoires ; c’est porter un grave coup aux services publics locaux ; c’est faire injustement porter aux plus fragiles le poids de la crise mondiale. Entre la casse sociale et territoriale organisée au niveau national, le gel global des dotations aux collectivités et la nécessité d’agir sur le terrain, les Conseils généraux sont acculés. À ce rythme, nous pourrions nous voir rapidement contraints de suspendre les cofinancements de compétences étatiques… ceci imposé par l’État lui-même. Les élu(e)s du groupe L’Ain à Gauche www.ainagauche.fr GROUPE ID Crise économique et soutien aux entreprises La problématique financière de la Grèce a permis la création d’un fonds monétaire européen qui, dans un climat de crise et d’instabilité, a immédiatement conforté l’euro ou du moins, enrayé sa chute enclenchée depuis déjà quelques mois. Cependant, cette mesure annoncée sera-t-elle suffisante pour restaurer la confiance des marchés qui ont des inquiétudes sur les autres pays européens ? Cette confiance est plus que nécessaire pour que l’économie, qui donne des signes de redémarrage, soit confortée au niveau du Département. La reprise semble s’effectuer aussi bien dans l’industrie que dans la construction. Il faudra cependant attendre pour que celle-ci ait une influence sur l’emploi et donc sur le taux de chômage. L’Ain a particulièrement besoin de cette évolution pour voir diminuer sa charge sociale ou tout au moins la stabiliser car ses ressources ne sont ni inépuisables ni confortées. Le schéma économique départemental doit trouver sa véritable expression d’aide aux entreprises tant sur les créations que sur les reprises. C’est pour cela que le groupe ID a soutenu sa création et sa mise en place. Mais la tâche n’est pas simple et nous suivons ce dossier avec beaucoup d’attention. Jean Chabry Daniel Juliet Gérard Paoli Michel Perraud 22 Notre département, le magazine du Conseil général de l’Ain – N°8 juillet 2010 GROUPE D’UNION RÉPUBLICAINE Haro sur la baisse de la subvention pour la ligue contre le cancer C’est proprement scandaleux ! Sous prétexte d’être obligée de baisser l’aide accordée aux associations, la Majorité a carrément désincarné celle de la Ligue contre le Cancer dont l’action est primordiale dans notre département. On est ici très loin des moins 5% annoncés puisqu’on passe de 25 000 euros à 5 000 euros. Soit une baisse de 80% ! De quoi décourager les équipes de bénévoles qui font un boulot remarquable. Les malades et leur famille apprécieront ! Dans le même temps, au Conseil général, 6 postes supplémentaires ont été créés représentant en année pleine une charge de 208 300 euros. Cela, bien entendu, aux dépens de l’aide apportée au monde associatif qui s’investit, bénévolement, au profit du plus grand nombre dans les domaines du sport, de la culture et de l’action sociale. Ne soyons pas naïfs : la baisse du soutien aux associations n’est qu’un trompe-l’œil politique. Une façon de faire porter au Gouvernement et à l’État un chapeau qu’ils n’ont pas à supporter. Il est donc choquant que la Majorité utilise cet argument financier pour faire pression sur toutes les associations. Si le monde associatif voit ses moyens se restreindre, c’est le résultat d’un choix qui n’est pas le nôtre. C’est celui de la majorité départementale et nous déplorons vivement que la volonté de faire porter à d’autres le poids de sa mauvaise gestion soit décidément plus forte que l’intérêt général. Pour notre part, nous nous engageons à soutenir efficacement les associations et tout mettre en œuvre pour que le niveau global des subventions reste le même. Le groupe d’Union Républicaine http://unionrepublicaine01. wordpress.com
LES DÉCISIONS DU CONSEIL/Compte rendu de l’Assemblée C’EST VOTÉ Réunis en session, les élus ont adopté, notamment, les mesures suivantes : ÉQUIPEMENTS SPORTIFS But ! Jouer au foot, c’est bien, sauf quand les ballons traversent la route ! Pour améliorer la sécurité, le Département apporte un financement de 2 000 euros à Neuville-les-Dames pour poser un pare-ballons au stade Sollier. À Maillat, les jeunes vont pouvoir varier les activités avec la création d’une plateforme multijeux. Une aide de 5 100 euros a été accordée à la municipalité. Un toit pour les livres Le Département prête des ouvrages à 250 bibliothèques rurales de l’Ain. Il finance aussi l’aménagement des locaux. Ainsi, la bibliothèque de Thoissey va bénéficier d’une aide de près de 3 000 euros pour rafraîchir son local municipal. Entretien contre droit de pêche Le Département, propriétaire de nombreuses parcelles de terrain en bordure de l’Albarine, vient de signer une convention avec l’Association agréée pour la pêche et la protection du milieu aquatique de l’Albarine (AAPPMA). En échange d’un droit de pêche libre, l’association s’engage à entretenir les berges et le lit de l’Albarine sur les secteurs concernés. 273 000 euros C’est le montant de l’aide qui vient d’être accordée aux communes de Gex et Villieu- Loyes-Mollon pour effectuer des travaux dans leurs écoles. Le groupe scolaire « Les vertes campagnes » à Gex va compter 2 classes maternelles et une classe primaire de plus (aide de 84 000 euros). Villieu–Loyes– Mollon construit une nouvelle école maternelle de 6 classes et un restaurant scolaire (aide de 189 000 euros). Passage à niveau Le passage à niveau situé à Lalleyriat, entre la RD 1084 et la ligne ferroviaire du Haut- Bugey va être supprimé au profit d’un pont-rail. Cette zone dangereuse doit être sécurisée sans gêner les activités routières et ferroviaires. Le Département participe à hauteur de 1 million d’euros. Réseau ferré de France assure la gestion de ce chantier. 1000 1000 jeunes ont obtenu l’an passé une aide du Fonds d’aide aux jeunes, dispositif sous la responsabilité du Département. Cette aide financière ponctuelle aux jeunes adultes concerne l’alimentation, la mobilité, l’hébergement. Les jeunes peuvent aussi participer à des opérations collectives : journées sida, bilans de santé, informations sur l’apprentissage… Grâce au Faj. Les aides individuelles ayant fortement augmenté, la Caf et la MSA ont revalorisé leur participation, aux côtés du Conseil général qui a prévu une enveloppe de 236 000 euros en 2010. Bientôt propriétaire ? La commune d’Arbigny réalise actuellement un lotissement communal de 12 parcelles au « Péroux ». Le Département lui apporte une aide de 16 000 euros pour concrétiser cette opération communale d’habitat groupé. Le Conseil général s’engage également dans l’amélioration des logements communaux. Les jolies colonies de vacances Les centres de vacances préparent la saison d’été pour accueillir les enfants dans les meilleures conditions. Le Département participe actuellement à des travaux de rénovation dans deux structures de l’Ain. L’AFCV (Association familiale des centres de vacances) va percevoir près de 2 000 euros pour rénover l’installation de chauffage de son centre « L’étoile du matin » à Jasseron et 13 000 euros pour une mise aux normes des systèmes de sécurité incendie dans son centre de vacances de Corcelles. Billiat et Montmerlesur-Saône Chaque mois, le Département affecte le produit des amendes de police à des travaux de sécurisation routière dans les communes. Dans ce cadre, 27 000 euros sont versés à Billiat pour la création de trottoirs et de chaussée sur une partie de la RD 991 et rue des Granges de Bourg. À Montmerle, l’aide de 45 000 euros du Département concerne la pose de ralentisseurs rue de l’Île, rue des Minimes, chemin Vert, chemin des Garennes et chemin Peleux. 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :