[01] Notre Département n°6 fév/mar 2010
[01] Notre Département n°6 fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de fév/mar 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 12,6 Mo

  • Dans ce numéro : collèges... la qualité pour nos enfants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
TRIBUNE/Les groupes politiques ont la parole GROUPE « L’AIN À GAUCHE » EN 2010 : PLUS QUE JAMAIS PROCHES DE VOUS Nous souhaitions avant tout, en ce début d’année, vous présenter nos meilleurs vœux. Voeux d’épanouissement personnel d’abord, sur le plan privé et familial ; vœux d’accomplissement professionnel ensuite, tout particulièrement dans un contexte économique et social encore trop incertain, sur des territoires malmenés. Nos départements ne sont en effet pas encore au bout de leurs difficultés : entre des déficits nationaux non maîtrisés, un chômage qui ne cesse de croître, des coupes sombres et systématiques dans les services publics, les actions conjuguées du gouvernement et de la crise multiplient les impacts négatifs. Dans un tel contexte, l’autosatisfaction du président de la République lors de ses vœux frise la provocation. D’autant que le gouvernement vient de subir un nouveau revers d’importance : une récente décision du Conseil d’État entérine la responsabilité de l’État dans l’étranglement financier des collectivités locales et avec elle le bienfondé de nos revendications. Elle dévoile du même coup le peu de sincérité de l’argumentaire progouvernemental déployé dans le département par l’opposition. Loin de ces tactiques d’arrière-garde, en tant qu’élus de proximité, nous faisons le choix en 2010 d’affronter les réalités et de soutenir les habitants de l’Ain, à travers des politiques utiles. Au-delà des querelles partisanes, nous réaffirmons une attitude constructive en vous maintenant informés, à travers plusieurs réunions publiques dans le département, sur les réformes territoriales en cours et leurs implications pour nos territoires. Les élu(e)s du groupe L’Ain à Gauche www.ainagauche.fr GROUPE ID BUDGET PRÉVISIONNEL 2010 Afin de faire face à une diminution importante des recettes départementales (droits de mutation) ainsi qu’à une incertitude sur le devenir de la taxe professionnelle qui est une part très importante de notre budget, il fallait prendre des mesures indispensables à la pérennisation des compétences départementales (collèges, jeunesse, soutien scolaire) et à la confortation de certaines en temps de crise (schéma économique, Revenu de solidarité active). Ces mesures ont consisté en : - une diminution des dépenses de 5% (subventions, aides aux communes), - une augmentation modérée des taux (1,2%). Permettant ainsi d’équilibrer les recettes et les dépenses tout en conservant un investissement soutenu pour continuer le développement de notre territoire. C’est pourquoi devant un budget cohérent, raisonnable et sincère notre groupe n’a pas voulu jouer un rôle purement d’opposition stérile et a voté pour ce budget prévisionnel 2010. Bonne année à vous tous, Jean Chabry Daniel Juliet Gérard Paoli Michel Perraud 22 Notre département, le magazine du Conseil général de l’Ain – N°6 février 2010 GROUPE D’UNION RÉPUBLICAINE ON NE VOUS DIT PAS TOUT ! L’indémodable Confucius observait il y a 2 500 ans : « Lorsque tu fais quelque chose, saches que tu auras contre toi ceux qui voulaient faire la même chose, ceux qui voulaient faire le contraire et l’immense majorité de ceux qui ne voulaient rien faire. » Cela résume bien le climat entretenu par la gauche sur les réformes en cours, en particulier celle de la réforme de la taxe professionnelle ou encore celle de la réforme des collectivités locales. La taxe professionnelle : tout le monde s’accorde depuis 30 ans à dire que cet impôt est peu encourageant pour l’investissement, qu’il faut le supprimer afin de rendre compétitives nos entreprises. La croissance obtenue grâce à cette suppression bénéficiera à l’ensemble des collectivités, sans aucune incidence néfaste pour les ménages. Le timing n’est peut-être pas idéal, mais l’urgence de la crise fait loi. Les collectivités locales : une répartition plus claire des compétences est indispensable pour plus de lisibilité. Soyons honnêtes, 85% de nos concitoyens ne comprennent rien à notre organisation territoriale qui coûte très cher. Des ajustements seront encore nécessaires, mais il est indispensable de parvenir à une organisation plus efficace. Enfin, contrairement à ce qui se dit, quel intérêt aurait l’État à mettre les collectivités en cessation de paiement ? Certes, on peut avoir des interrogations légitimes, mais la désinformation menée par l’exécutif départemental dépasse de loin le politiquement correct. Face à une gauche conservatrice, le gouvernement avance pour s’adapter aux besoins de nos concitoyens. Nous soutenons cette démarche et dénonçons les arguments fallacieux assénés par un exécutif départemental qui ferait mieux de s’inquiéter de la bonne santé du département. Le groupe d’Union Républicaine http://unionrepublicaine01. wordpress.com
LES DÉCISIONS DU CONSEIL/Compte rendu de l’Assemblée C’EST VOTÉ Réunis en session, les élus ont adopté, notamment, les mesures suivantes : TRANSPORTS Ligne Z : prolongation Depuis fin 2007, la ligne Z est prolongée jusqu’au hameau de Bois-Chatton sur la commune de Versonnex pour répondre au besoin de déplacements transfrontaliers. Les 11 allers et 12 retours en direction de Genève sont empruntés chaque jour par plus de 120 personnes au total. Le Conseil général a décidé de poursuivre ce service expérimental durant une année supplémentaire. Cela représente un coût de 145 000 euros pour le Département. Ressourcerie à Izernore Dans le cadre de sa politique d’amélioration de la collecte sélective des déchets, l’Assemblée départementale a accordé une aide 46 000 euros à la communauté de communes des Monts Berthiand pour agrandir la déchetterie d’Izernore en vue de créer un espace ressourcerie. Travaux aux soieries Bonnet Les bâtiments qui abritent des collections des anciennes soieries Bonnet nécessitent des travaux de rénovation. Face à l’ampleur des remises en état à effectuer, le Département, qui est déjà propriétaire du fonds des soieries, vient en aide à la communauté de communes Bugey-Vallée de l’Ain, propriétaire des lieux. Le Conseil général vient de régler la moitié du coût de la réparation de la toiture. nouvelle école pour Lancrans La commune de Lancrans construit un nouveau groupe scolaire comprenant 3 classes primaires et 2 classes maternelles, ainsi qu’un restaurant attenant. Le Conseil général a voté une aide financière de près de 150 000 euros pour la réalisation de ce projet. Aquaculture durable La prédation des oiseaux piscivores, le développement des espèces invasives et le manque de structuration de la filière carpe entraînent une déprise des étangs dombistes. Le maintien d’une activité piscicole est pourtant primordial pour préserver la biodiversité de ce territoire. Pour encourager les professionnels à maintenir cette activité traditionnelle, le Conseil général s’associe à l’État et à l’Europe dans le cadre d’un contrat passé avec les pisciculteurs. En contrepartie d’une aquaculture durable, le Département versera 400 euros par an pendant 5 ans à chaque signataire, en plus des contributions européennes. Petite enfance Pour faire face aux investissements communaux lourds des crèches, haltegarderies et structures multiaccueil, le Département apporte une aide forfaitaire par place de 3 000 euros, complétée par une prime de 840 euros afin de financer le mobilier. Le programme d’investissement 2009-2012 vient d’être complété pour répondre aux besoins. Il permet le financement, en partenariat avec la Caf, de 4 structures multi-accueils : une à Saint-Genis-Pouilly (45 places), une à Thoiry (48 places), un multi-accueil à Bâgé-la-Ville (24 places) et un à Bourg-en- Bresse (36 places). Nouvelle Marpa Serrières-de-Briord va construire une Maison d’accueil rurale pour personnes âgées en perte d’autonomie. Ce lieu de vie accueillera 24 résidents dans de petits appartements, avec des services adaptés à la situation de chacun : restauration, lingerie, services ménagers… Le Département finance cet investissement à hauteur de 444 400 euros. Zones d’activité Afin de favoriser le développement économique, le Département participe à l’aménagement de l’accès routier aux zones d’activités (ZA). La commune de Pont d’Ain et les communautés de communes de Montluel et de Pont-de-Vaux percevront chacune 122 000 euros pour faire face à ces dépenses. La création d’un giratoire facilitera l’accès aux ZA depuis la route départementale. 26 810 € C’est le montant de l’aide du Département aux projets d’équipements sportifs des communes de Bény et Villemotier. L’objectif est de réaliser un équipement multisports (agorespace) et de remettre en état l’auvent nord des vestiaires du stade de Bény. 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :