[01] Notre Département n°6 fév/mar 2010
[01] Notre Département n°6 fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de fév/mar 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 12,6 Mo

  • Dans ce numéro : collèges... la qualité pour nos enfants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
RD 1084 : LUTTER CONTRE L'ENGORGEMENT QUESTION À Pierre GOUBET, conseiller général du canton de Miribel Comment désengorger la RD 1084 entre Dagneux et Montluel et faciliter les déplacements sur cet axe Lyon-Ambérieu-en-Bugey ? « La solution la plus simple serait d’obtenir la gratuité des autoroutes périurbaines que nous subissons sur notre territoire, comme l’A42 Balan-Lyon. Malheureusement, toutes nos tentatives auprès de l’État pour négocier un rachat de péage au concessionnaire autoroutier ont échoué. Ce serait pourtant la plus simple des solutions, si l’État nous accordait une contrepartie aux infrastructures qu’il nous impose. Je trouve injuste de prélever sur nos recettes des crédits pour financer de nouveaux contournements urbains, qui vont nous obliger à prélever du foncier, donc des espaces verts et qui vont générer de nouvelles nuisances. » Plus d’infos : vidéo sur ain.fr/rencontre cantonale NAVETTE OÙRA 107,70 euros C’est le montant de l’abonnement mensuel à la navette OùRA qui permet de se rendre de Lagnieu à Ambérieu en car puis à Lyon en train avec un seul billet, soit une économie de 17 euros par mois par rapport au prix individuel des deux trajets. Ce tarif très économique pour se déplacer est le fruit d’une collaboration entre le Conseil général, la Région et la SNCF pour inciter les usagers à laisser leur voiture au garage. Moins de circulation sur 20 Notre département, le magazine du Conseil général de l’Ain – N°6 février 2010 CERTIFICATION QUALITÉ DU RÉSEAU ROUTIER DE L’AIN Suite à un audit de l’Afaq, le Conseil général de l’Ain vient de recevoir la certification ISO 9001 pour l’ensemble de ses activités de voirie (exploitation, maintenance, aménagement et amélioration du réseau routier). Cette reconnaissance vient saluer la démarche qualité mise en place en 2007 par la direction des routes du Département, date à laquelle le Conseil général s’est vu confier la gestion des routes et du personnel de la DDE. Le point complet dans votre prochain numéro. les routes, moins de gaz à effet de serre et des économies sur votre budget transport, la formule OùRA fonctionne déjà depuis un an au départ de Chalamont et de Châtillon vers Lyon via Villars-les-Dombes. Plus d’infos : 04 74 22 14 20 www.car.ain.fr
DR COMMUNICATION FACILITER L’ACCÈS AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES « Comment voulez-vous que les viticulteurs du Bugey puissent travailler alors que les portables ne captent rien et qu’internet fonctionne un jour sur deux ? Sans liaison internet, nous ne pouvons plus faire nos déclarations en douanes, cela bloque nos exportations. » Éric Angelot, viticulteur, est comme de nombreux habitants de l’Ain, soucieux de profiter des nouvelles technologies de communication : téléphonie mobile, internet haut-débit et Télévision numérique terrestre (TNT). Malheureusement, le relief plus ou moins accentué de notre département rend la diffusion compliquée. Le Conseil général déploie depuis plusieurs années des moyens financiers importants pour que chaque habitant dispose du même accès aux nouvelles technologies. Haut-débit 3% des ménages de l’Ain n’ont pas encore accès au haut-débit pour surfer sur internet. Pour y remédier, le Conseil général consacre un financement de 700 000 euros au Syndicat d’électricité (SIEA) afin de leur faciliter l’accès à l’ADSL grâce au Wifi en attendant l’arrivée de la fibre optique. Parallèlement, le Syndicat d’électricité développe l’installation de la fibre optique dans trois zones tests : le bassin bellegardien, Mionnay et le pays de Gex. Cette solution technique permettrait d’utiliser un seul câble pour transporter toutes les données numériques : son et images. Téléphonie mobile Concernant la téléphonie mobile, la plupart des zones blanches ont été résorbées : c’est à dire que l’on peut capter l’un des trois opérateurs devant la mairie. 4 pylônes doivent encore être implantés (construction ou équipement de pylônes TDF) d’ici à 2011 pour desservir les communes d’Ambléon, Conzieu, Bénonces, Marchamp et Hostiaz. Le Conseil général en prend deux à sa charge, les opérateurs, les deux autres. Télévision numérique En 2011, le système de transmission analogique s’arrêtera pour laisser place au numérique. 95% de la population aura accès à 18 chaînes gratuites. Faute de relais suffisamment proches, certains foyers devront installer une parabole satellite ou un décodeur TNT pour continuer à regarder la télévision. Ce sera par exemple le cas d’un tiers des habitants de Saint- Rambert-en-Bugey. Plus d’infos : 04 74 24 48 22 www.ain.fr Phovoir Phovoir Studio Herwey L’ÉCLAIRAGE de Gilbert BOUCHON, maire et conseiller général de Saint-Rambert-en-Bugey « En novembre 2011, nous aurons deux nouveaux relais mais ce ne sera pas suffisant. Un tiers des habitants de Saint- Rambert n’aura pas accès à la TNT. La technologie progresse vite, c’est bien, mais les moyens de diffusion sont tellement coûteux dans nos secteurs de montagne que nous ne pouvons pas tout financer. Pourtant tous les habitants de l’Ain sont en droit d’attendre le même service. Le Conseil général et les communes ne peuvent pas pallier la frilosité du Conseil supérieur de l’audiovisuel et le peu d’empressement des opérateurs commerciaux à développer le réseau. » Lexique Wifi : réseau informatique sans fil ADSL : transmission de données numériques à des débits élevés en utilisant une ligne téléphonique TNT : télévision numérique terrestre. Le signal qui transmet les images est numérique. 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :