[01] Notre Département n°20 mar/avr 2013
[01] Notre Département n°20 mar/avr 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de mar/avr 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (277 x 392) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 21,3 Mo

  • Dans ce numéro : handicap... je construis mon avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Handicap : LA SOLIDARITÉ EN LETTRES CAPITALES S’il existe autant de situations de handicap que de personnes concernées, les préoccupations sont souvent proches : scolarité, emploi, autonomie. Face à chaque situation, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) analyse les besoins et oriente vers les solutions les plus adaptées. Lieu ressource financé par le Département, l'État et la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) est dédiée à l’information, à l’évaluation individuelle des besoins, à l’accompagnement dans les démarches, à l’application des droits des personnes handicapées. La MDPH sollicite des équipes pluridisciplinaires pour examiner chaque situation avec un leitmotiv : l’accessibilité à la vie sociale, scolaire ou professionnelle. Médecin, psychiatre, enseignant spécialisé, psychologue, référent d’insertion professionnelle, travailleur social vont faire des propositions pour favoriser l'accès à l’autonomie. 1000 demandes par mois La première priorité est l’accès à l’école ou à l’emploi, grâce à des aides techniques, humaines et à la formation. Pour les personnes dont le maintien à domicile n’est plus possible, une orientation vers le mode d’hébergement adapté est proposée. Prestation de compensation : 1924 bénéficiaires Lorsqu’une dépendance intervient dans plusieurs actes essentiels de la vie quotidienne, une prestation de compensation du handicap (PCH) est mise en place. 1 500 habitants de l’Ain en bénéficient, sous forme d’une aide technique (matériels, équipement d’un véhicule, prothèse…) ou humaine (auxiliaire de vie). Dans le cas d’une personne amputée d’une jambe, la première année de soin et de rééducation est difficile. Une fois la prothèse adaptée, la vie reprend un cours presque normal. Pour une personne souffrant d’une maladie évolutive, l’aide est réévaluée en fonction de la progression de la maladie. La prise en charge des personnes handicapées a nettement progressé puisque le budget de la PCH est passé de 700 000 euros en 2006 à plus de 10 millions d’euros en 2013. Pas d’objectif financier La MDPH ne répond à aucun quota pour examiner les dossiers. La situation de chacun est examinée au regard des critères de handicap établis par la loi. Les droits sont accordés en fonction de cette réglementation. Le financement des aides est ensuite mis en place par l’organisme compétent : la Caisse d'allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) pour l’Allocation adulte handicapé (AAH) et l’Allocation d’éducation enfant handicapé (AEH), l’Agence régionale de santé et le Conseil général pour le financement des établissements spécialisés, le Conseil général pour la PCH, l’Education Nationale pour les auxiliaires de vie scolaire... 8 Notre département, le magazine du Conseil général de l’Ain – N°20 mars-avril 2013 - Un numéro gratuit depuis un poste fixe : 0 800 888 444 - Mail : mdph@cg01.fr - Site : www.mdph.ain.fr - Permanences au siège de la MDPH tous les après-midi du lundi au jeudi de 14 h à 17 h et le vendredi de 14 h à 16 h 30 au 13 avenue de la Victoire à Bourg-en-Bresse. Pour les personnes à mobilité réduite, se présenter en voiture sous le porche de l’accueil du site. - Accueils décentralisés, sur rendez-vous, dans les Maisons départementales de la solidarité. - Suivi de votre dossier en ligne : www.dossiermdph.ain.fr
Ain.fr L’Éclairage Jacques Rabut, vice-président à la cohésion sociale, au handicap et à la dépendance DES AIDES ADAPTÉES AUX BESOINS « La MDPH reçoit près de 1000 demandes par mois. Elle les traite au mieux et au plus vite, car derrière chaque dossier, il y a une personne et son histoire. Elles sont parfois désemparées face à leur handicap. En commission des droits et de l’autonomie, je rencontre avec les partenaires toutes les personnes qui ont besoin d’explications sur le plan d’aide que nous leur proposons. » UN EFFORT SUR L'ACCESSIBILITÉ En France, depuis la loi de février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, les sites des collectivités doivent être accessibles aux personnes handicapées. Le Département s’efforce de proposer des contenus adaptés. Les vidéos disposent par exemple d’un sous-titrage, d’un résumé texte et d’un fichier d’audio-description. Questions/réponses Est-ce que je peux percevoir la Prestation de compensation du handicap (PCH) alors que j’ai un emploi ? Oui. Les salaires ne sont pas pris en compte pour l’attribution de la Prestation de compensation du handicap (aide technique ou aide humaine). J’ai demandé une allocation adulte handicapé (AAH), on me l’a refusée mais on m’accorde une reconnaissance de travailleur handicapé. Je ne comprends pas cette décision. L’AAH concerne uniquement les personnes ayant une capacité de travail très réduite du fait de leur handicap. En revanche, la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé vous permet d’être aidé dans une recherche d’emploi adapté. Je vais déménager. Mon fils, collégien, bénéficie d’un Projet personnalisé de scolarisation (PPS). Faut-il que je dépose une nouvelle demande à la MDPH du département où il sera scolarisé ? Une décision de la MPDH a une valeur nationale. Il faut juste bien anticiper pour s’assurer du transfert de son dossier. La MDPH de votre futur domicile prendra alors contact avec le nouvel enseignant référent pour mettre en place le PPS. Victime d’un accident du travail à 57 ans, puis-je bénéficier d’un départ en retraite anticipé si mon statut de travailleur handicapé est reconnu ? Il faut au moins 31 annuités de cotisation en tant que travailleur handicapé pour prétendre à une retraite anticipée. Il faut donc que la qualité de travailleur handicapé ait été reconnue dès le début de la vie professionnelle. Si votre état de santé vous permet une activité professionnelle, la MDPH vous proposera une aide à la reconversion professionnelle, quel que soit votre âge. Je bénéficie d’une allocation adulte handicapé, puis-je travailler ? Oui, il existe un dispositif d’intéressement à la reprise d’activité. Prenez contact avec la caisse d’allocations familiales qui vous verse cette allocation. 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :