[01] Notre Département n°20 mar/avr 2013
[01] Notre Département n°20 mar/avr 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de mar/avr 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (277 x 392) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 21,3 Mo

  • Dans ce numéro : handicap... je construis mon avenir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Image Source Pink LE GUIDE/Découvrir l’Ain AOC : D’HIER VINS DU BUGEY Déjà au Moyen-Age la culture du vin avait tout son importance dans notre département. La plus ancienne mention connue à ce jour du vignoble du Manicle répertoriée dans les Archives départementales date de 1408. Ce parchemin établissait la vente « d’une pièce de vigne avec grangeons » à Pugieu sur le territoire du « Maniclo » au profit de Guillaume de la Forest. De nombreux documents d’archives font état de la culture du vin au-delà des frontières du Bugey. En 1659 le « consommez local » était déjà d’actualité : une ordonnance du conseil d’État interdisait la vente et le débit de vins provenant d’autres vignobles que la Bresse. Au début du 20 e siècle, le phylloxera détruira la quasi-totalité des plants de vignes. Seule la région du Bugey poursuivra la culture du vin. La cote du document aux Archives départementales : 247 J 13 VOLAILLE DE BRESSE « REINE DES VOLAILLES ET VOLAILLE DES ROIS » La maxime de Brillat-Savarin au 18 e siècle résume la place donnée dans l’Ain à ce produit d’exception. Depuis tout temps, elle est servie sur les grandes tables du département et pour les "grands hommes" de passage dans l’Ain ou envoyée en cadeau. Lorsque l’Ain était savoyard, jusqu’en 1601, chapons et fromages étaient servis aux Ducs de Savoie. Plus tard, les volailles de Bresse s’imposent aux menus de la famille royale, puis des Présidents de la République et autres personnalités en visite officielle dans l’Ain. La cote du document aux Archives départementales : 3 E 33 et 3 E 36. 30 Notre département, le magazine du Conseil général de l’Ain – N°20 mars-avril 2013
À AUJOURD’HUI Volaille de Bresse, Comté, Bleu de Gex, Vins du Bugey ou de Seyssel, Crème et beurre de Bresse, l’Ain compte six Appellations d’origine contrôlée. En plongeant dans les Archives départementales de l’Ain, on retrouve la trace de ces produits d’exception bien avant leur reconnaissance AOC au 20 e siècle. Marqueurs de l’identité de nos terroirs, incontournables sur nos tables d’aujourd’hui, ils ont fait l’objet de mesures atypiques dans le passé afin de protéger et encadrer leur consommation. CRÈME ET BEURRE DE BRESSE : LES PRÉMICES D’UNE MARQUE En 1923, un certain Joanny Broyer basé à Polliat dépose au tribunal de commerce de Bourgen-Bresse une marque de fabrique « crème et beurre de bresse ». « La dite marque sera apposée en toute couleur et grandeur sur les boîtes de fromages provenant de ma fabrication ». Une marque déposée comme pour certifier l’origine, la qualité et le savoirfaire nécessaire à la fabrication de ces produits près d’un siècle avant l’AOC de 2012. La cote du document aux Archives départementales : 6 U 39 FROMAGES : UNE DENRÉE CONVOITÉE Si pour Brillat-Savarin « un dessert sans fromage est une belle à qui il manque un œil », il fut un temps où, dans l’Ain, la consommation de fromage était réglementée et encadrée. Les Archives renferment de nombreux documents, notamment des procès verbaux, faisant état de l’organisation des ventes de fromages, beurre et œufs. Au 18 e siècle, la police locale de Saint-Rambert-en-Bugey, chargée de l’organisation du marché, interdisait aux étrangers d’acheter ces produits avant 8 h pour laisser aux habitants de la ville la priorité. A Belley en 1786, « au son de la caisse, au carrefour de la ville », la vente des fromages et œufs était sévèrement réglementée et les produits confisqués en cas d'infraction. La cote du document aux Archives départementales : 24 B 147 Retrouvez sur le site www.archives.ain.fr les documents des Archives départementales de l’Ain numérisés. Accédez à plus de 4 millions de documents, cartes postales, plans cadastraux, registres… et découvrez l’Histoire de notre département. 6 AOC-AOP DANS L’AIN Créée en 1947, l’AOC est un label qui garantit l’origine géographique et les caractéristiques de fabrication d’un produit. Aujourd’hui, la reconnaissance AOC est délivrée par l’Inao, Institut national de l’origine et de la qualité. L’Appellation d’Origine Protégée (AOP) est l’équivalent au niveau européen. L’Ain compte six appellations d’origine contrôlée. Gages de qualité, elles sont aussi l’affirmation de l’appartenance à un territoire. Bleu de Gex, Comté, Volaille de Bresse, Vins du Bugey ou de Seyssel et depuis janvier 2012 Crème et Beurre de Bresse qui constituent le cercle fermé des produits AOC de l’Ain. Toutes les appellations font la fierté de l’Ain et reconnaissent un savoir-faire unique.• 1942 : VINS DE SEYSSEL• 1957 : VOLAILLES DE BRESSE• 1958 : COMTÉ• 1977 : BLEU DE GEX• 2009 : VINS DU BUGEY• 2012 : CRÈMES ET BEURRE DE BRESSE 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :