[01] Notre Département n°19 déc 12/jan 2013
[01] Notre Département n°19 déc 12/jan 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°19 de déc 12/jan 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (277 x 392) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 11 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2013, 1 euro dépensé = 1 euro utile !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
La poste ACCUEIL Samia oriente et conseille un client du bureau de poste de Bourg Maginot LES ÉCRIVAINS PUBLICS DE LA POSTE Depuis mars 2012, les bureaux de poste de Bourg-en-Bresse Maginot et d’Oyonnax sont dotés d’un accueil spécifique dédié aux clientèles vulnérables Depuis un an, deux médiatrices de l’association ALFA3A interviennent respectivement dans deux bureaux de poste de Bourg-en-Bresse et Oyonnax. Elles effectuent un travail de médiation, un accueil de proximité en assurant par exemple des permanences d’écrivain public, des traductions d’outils et services postaux ou encore l’explication du fonctionnement des automates. Elles exercent un rôle prépondérant dans l’accueil et l’orientation des clients en fonction des difficultés qu’ils rencontrent. Guy Larmanjat, vice-président du Conseil général et président de la Commission départementale de présence postale territoriale de l’Ain, s’est rendu début novembre au bureau de poste Maginot à Bourg-en-Bresse pour rencontrer les agents et constater l’intérêt de cette mission. Après un an de fonctionnement, la fonction d’interprète et de facilitation de la traduction des documents postaux est très appréciée. Ce travail de pédagogie et d’anticipation a notamment permis de réduire considérablement les cas d’incivilités. Mutuallogistics Mutual logistics recrute Cette plateforme logistique de surgelés implantée à Attignat embauche. Implantée depuis 2009 avec le concours de la Mission économique de l’Ain, la société recherche 5 caristes et 20 préparateurs de commande. CV et lettre de motivation peuvent être envoyés par courrier : Mutual logistics ZI Bourg-Nord 01340 Attignat ou par mail a.didier@mutuallogistics.com ÉCONOMIE Volonté d’entreprendre Chaque année, la Chambre de commerce et d'industrie de l'Ain salue les créateurs et repreneurs d'entreprises de l'Ain, accompagnés par les Plateformes d'initiative locale, à travers les trophées CCI. À cette occasion, le Conseil général, partenaire du développement économique, a remis le prix « coup de cœur » à Michel-Ange Breton qui a repris en 2011 l’entreprise AP-TP à Saint-Paul-de-Varax dont il était salarié. Il emploie actuellement 6 salariés et effectue des chantiers de terrassement dans le domaine de l’assainissement de l’eau et des réseaux d’eau potable. Mario Borroni, conseiller général, a salué la volonté d’entreprendre de ce jeune dirigeant. Plus d'infos : www.ain.cci.fr JF Basset - CCI Ain 18 Notre département, le magazine du Conseil général de l’Ain – N°19 décembre 2012 - janvier 2013
TGV, LA LOCOMOTIVE eldelinux DE L’ÉCONOMIE Le Département de l’Ain est bien desservi en transports collectifs. Ainsi, le TGV rayonne autour de plusieurs gares (Bourg-en-Bresse, Mâcon, Nurieux, Bellegarde) pour desservir le territoire français et les pays frontaliers. Depuis sa mise en service, les lignes ont évolué, des tracés ont changé, des gares ont été créées... Mais la suppression de l'arrêt de Culoz est vécue douloureusement par le Sud Bugey. Le TGV, enjeu économique pour l'avenir de notre territoire. Le point avec 4 élus. Mario Borroni Conseiller général du canton d’Izernore L’Ain bénéficie d’un arrêt à Nurieux-Volognat. Il répond aux besoins des habitants du Haut-Bugey et du Jura, de plus en plus nombreux à l’utiliser pour se rendre à Paris ou à Genève. Un problème persiste : il est inconcevable qu'un voyageur francilien arrivant à 18 h à Nurieux pour honorer des rendez-vous dans la journée suivante ne puisse pas rejoindre la capitale avant le lendemain matin ! Un deuxième arrêt dans la journée permettrait aux actifs d’effectuer enfin un aller-retour à Paris dans la journée. Rachel Mazuir Président du Conseil général de l’Ain Aujourd’hui les horaires ne permettent pas une journée complète de travail sur Bourgen-Bresse ou Paris, il faudrait pouvoir arriver à 8 heures à Paris. Actuellement nous n’avons que le train de 7 h 36 qui arrive à 9 h 30 dans la capitale. C’est trop tard ! Nous demandons des horaires du matin au départ de Bourg plus rationnels. Doublement des fréquences de la Ligne Y La ligne Y, qui dessert Thoiry et Ferney-Voltaire en passant par Saint-Genis-Pouilly, le CERN et l’aéroport de Genève, bénéficie depuis le 9 décembre d’une fréquence doublée. Désormais le bus passe toutes les 15 minutes entre 6 h 30 et 9 h et 16 h et 19 h en heures de pointes. En heures creuses, la fréquence passe à 30 minutes. Cette solution, initié par le Département, permet de décongestionner le territoire transfrontalier et d’améliorer le confort des voyageurs. CRÉATION DE LA LIGNE 814 Le Département et le canton de Vaud ont eux aussi apporté des solutions pour améliorer le quotidien des voyageurs. Les habitants du pays de Gex peuvent désormais emprunter la ligne 814 pour effectuer un trajet Gex -Divonne-Gare de Coppet (dans le canton de Vaud). Le bus s’arrête toutes les heures. Pour connaître les horaires de la ligne 814 - www.tpg.ch - www.bustpn.ch Christophe Bérardi Conseiller général du canton de Seyssel La remise en service de la ligne des Carpates, en 2010, a entraîné la suppression de l’arrêt de Culoz. Supprimer cet arrêt accélère la récession économique car les industriels ne viendront certainement pas s’implanter dans un endroit mal desservi. En 20 ans, des habitudes et une nouvelle économie se sont créées autour de cette desserte. La seule solution est que la ligne de TGV Paris/Annecy fasse un arrêt à Culoz. Sachant que la gare existe déjà, je pense que la SNCF pourrait faire cet effort. Jean-Marc Fognini Conseiller général du canton de Belley Avec Christophe Bérardi, nous nous mobilisons pour rétablir un arrêt TGV en gare de Culoz. L'objectif est de desservir un bassin d'emplois très industrialisé. Dans son refus, la SNCF campe sur des arguments techniques qui peuvent parfaitement être levés. Nous ne désespérons pas d'obtenir cet arrêt qui serait complémentaire du Pôle multimodal de Bellegarde. 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :