[01] Notre Département n°17 jui/aoû 2012
[01] Notre Département n°17 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 11,6 Mo

  • Dans ce numéro : 11 juillet 2012, rendez-vous avec la légende.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Buvez l’eau du ro Boire est un geste vital. Mais boire l’eau du robinet est également un acte engagé qui contribue à la préservation de notre environnement. Décryptage d’un produit économique et écologique. Boire un verre d’eau est d’une simplicité que nous ne percevons que lorsque des travaux interrompent la distribution d’eau courante pendant quelques heures. Un geste évident en Occident alors que 40% de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable. Pourtant, les chariots de courses débordent de packs de bouteilles coûteux, lourds, et qu’il faudra porter dans des bornes de tri après consommation. Pourquoi une telle désaffection vis-à-vis d’un produit analysé régulièrement, au prix défiant toute concurrence ? L’eau est pourtant l’aliment le plus contrôlé de France. Dans un contexte difficile, le Département souhaite promouvoir l’eau de l’Ain, un produit économique, de qualité, qui évite de produire 6 kg de déchets par an et par habitant. Un produit sûr Le Département s’engage pour défendre l’eau du robinet, concurrencée par des arguments marketing faisant des eaux en bouteille de véritables « alicaments ». Ce sont les communes, les services sanitaires et l’État qui sont les garants de la qualité de l’eau. Le Département s’engage, pour sa part, pour la promotion de l’eau du robinet afin de conforter la confiance des consommateurs et donner encore plus de sens au plan de prévention des déchets qu’il mène avec l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). En effet, les centres de recyclage croulent sous les bouteilles plastiques, qui alourdissent facture au supermarché et taxe sur les ordures ménagères. L’eau du robinet présente pourtant de nombreux atouts. Réduction des déchets Plan départemental 2010-2014 8 Notre département, le magazine du Conseil général de l’ain – n°17 juillet-août 2012 1,87 euros par an et par personne pour l’eau du robinet Elle est disponible 24 h/24, sans transport, coûte 120 fois moins cher que l’eau en bouteille et ne produit aucun déchet toxique. Dans l’Ain, l’eau du robinet est de bonne qualité, et respecte toute l’année les normes de potabilité établies par l’Union Européenne. Vous avez donc tout intérêt à la privilégier car en supprimant les packs d’eau de votre chariot de course, vous réaliserez une économie de 240 euros par an pour chaque personne de votre foyer. Les bornes de tri sélectif s’allègeront dans le même temps. Ce n’est pas un hasard si la proportion de buveurs exclusifs d’eau du robinet a doublé en 7 ans. 3 Français sur 4 trouvent que l’eau du robinet est « bonne ». Une consommation durable Son bilan carbone est tout aussi édifiant. L’eau du robinet permet d’économiser les énergies fossiles car la fabrication d’une bouteille plastique génère des rejets nocifs : 2,3 g d’hydrocarbures, 1,4 g d’oxyde de soufre, 1 g de monoxyde de carbone, 1,2 g d’oxyde d’azote et 135 g de Co 2. Auxquels s’ajoutent les 300 km qu’elle parcourt entre son lieu d’embouteillage et son recyclage. Quand vous achetez une bouteille d’eau les quatre cinquième de son prix financent l’emballage et le transport. Une bonne raison pour le Département de promouvoir l’eau du robinet dans le cadre de l’Agenda 21 de l’Ain et du plan climat énergie. L’eau : ses principaux usages Boissons 1% Nettoyages divers 6% Lavage de voiture et jardin 6% Préparation des aliments 6% Vaisselle et lave-linge 22% WC 20% Bains et douches 39% Source : Cemagref, ENGEES, Ministère chargé de l’écologie 2002.
Stockbyte binet ! Et vous, vous la consommez comment ? Chaque jour, un Français consomme en moyenne 137 litres d’eau. L’eau destinée à la boisson ne représente que 1% du total. Le reste est utilisé pour le fonctionnement courant de la maison et l’entretien. Pour vous aider à adopter les bons réflexes anti-gaspi, le Conseil général a réalisé un document utile, pratique et ludique. à demander à communication@cg01.fr ou sur www.ain.fr/services en ligne, commande de documents. Un « bar à eau » sera également présent lors de manifestations départementales. Il vous permettra de goûter et d’apprécier la qualité de l’eau de l’Ain. 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :