[01] Notre Département n°17 jui/aoû 2012
[01] Notre Département n°17 jui/aoû 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de jui/aoû 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 11,6 Mo

  • Dans ce numéro : 11 juillet 2012, rendez-vous avec la légende.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Patrick Forestier Le bibliobus « Graines de lecteurs » sillonne les routes de l’Ain. Il s’arrête dans les Relais d’assistantes maternelles (RAM) et dans les crèches du département. Les « bouts de chou » montent dans le bibliobus par petits groupes accompagnés de leurs nounous. Une fois confortablement installés, ils découvrent quelques récits pendant une dizaine de minutes. Béatrice Jullien, du réseau départemental de lecture publique, sort de son sac à histoires des ouvrages. Les enfants l’écoutent attentivement, puis ils peuvent feuilleter les livres, « lire » tout seuls et choisir le document qu’ils emmèneront au RAM : « Nous intervenons auprès des toutpetits en leur racontant des comptines pour les intéresser aux livres et pour les inciter plus tard à apprendre à lire. Il y a encore trop d’enfants qui arrivent au collège avec des difficultés de lecture », nous confie l’animatrice du bébébus. Elle reçoit jusqu’à six groupes par matinée, soit 40 à 50 enfants. Elle va également dans les crèches, sensibiliser à la lecture les toutpetits. Le bibliobus « Graines de lecteurs » est cofinancé par le Fonds national d’aménagement du territoire dans le cadre de la convention interrégionale du Massif du Jura. Ce dispositif a été testé jusqu’à aujourd’hui auprès des partenaires de l’est du département. Avec le dispositif Graines de lecteurs, le Conseil général de l’Ain valorise le livre et lutte ainsi contre l’illettrisme en favorisant l’éveil culturel des enfants dès le plus jeune âge. La Direction de la lecture publique (DLP) propose des formations et des conférences autour de la petite enfance pour tous les personnels bénévoles, les salariés des bibliothèques et des structures petite enfance. Elle donne également des conseils, des outils pour accompagner des projets d’animation. Des spectacles adaptés aux tout-petits, dans le cadre de « Mots en scène », réservés aux bibliothèques municipales du réseau de la DLP, sont cofinancés par le Conseil général à hauteur de 50%. Plus d’infos : Direction de la lecture publique 04 74 45 22 06 Graines de lecteurs ! 14 Notre département, le magazine du Conseil général de l’ain – n°17 juillet-août 2012
Collège d’hauteville lompNEs Rénovation sécurisée Les travaux de rénovation du collège Paul-Sixdenier à Hauteville-Lompnes se poursuivent en respectant la sécurité des élèves. L’établissement accueillera 245 collégiens à la rentrée prochaine. En 2007, le Département a voulu mettre en conformité les cuisines de l’établissement. Devant l’ampleur des travaux, la solution de la restructuration s’est imposée. Dans un souci de sécurité des collégiens, les travaux se déroulent en trois tranches. Dans un premier temps, le chalet (bâtiment principal) a été réhabilité, isolé, la toiture désamiantée, les menuiseries extérieures changées. Mi-juin, l’annexe nord qui comprend l’administration, une étude et des salles de cours à l’étage a été livrée. Actuellement, les entreprises poursuivent la construction d’une salle polyvalente, d’un restaurant scolaire pour le collège et l’école primaire, d’un préau, d’un bloc sanitaire extérieur et du foyer. Sauf retard imprévisible, ces locaux seront terminés au retour des élèves après les congés de la Toussaint. Il faudra encore patienter jusqu’au printemps 2013 pour la fin du chantier de l’annexe sud qui comprend le Centre de documentation et des salles de cours. Chantier en site occupé Les zones en travaux sont fermées par des grilles, afin que les élèves n’entrent pas sur le chantier. « Le Département, maître d’ouvrage sécurise le site, il respecte le plan général de coordination (PGC), les consignes sont strictes : pour la sécurité des jeunes, par exemple, la grue ne doit pas passer au-dessus des zones fréquentées par les collégiens » précise Victorien Berger, du Conseil général. Les corps de métier travaillent le plus possible pendant les vacances scolaires pour ne pas gêner le travail éducatif. Les cours sont organisés dans des préfabriqués. Les enseignants et assistants d’éducation redoublent de vigilance pour garantir de bonnes conditions d’accueil. « Les personnels de l’établissement ont travaillé avec la Direction des bâtiments du Conseil général et les entrepreneurs pour une circulation sécurisée des jeunes pendant cette période délicate. Tout se passe bien, grâce à la compréhension de tous. Nous avons obtenu un demi-poste d’assistant supplémentaire pour encadrer les élèves durant cette période » confirme le principal, Pascal Faverjon. Les classes de 5 e ont même eu l’autorisation de visiter le chantier, dans le cadre des ateliers de technologie. Économies d’énergie La chaufferie sera raccordée au réseau de chauffage bois. L’isolation est le point le plus important, avec l’installation d’une ventilation et le changement des menuiseries. Conçu pour un fonctionnement peu gourmand en énergie, le chalet et le bâtiment annexe sont classés dans la catégorie Très haute performance énergétique (THPE). La demi-pension et la salle polyvalente seront des Bâtiments basse consommation (BBC). L’Éclairage Patrick Rousset, vice-président du Conseil général délégué aux bâtiments « Le montant des travaux financés en totalité par le Conseil général s’élève à 8,35 millions d’euros. La sécurité des collégiens, personnels et intervenants sur le chantier est une priorité lorsque nous rénovons un établissement en fonctionnement. Nous échangeons régulièrement pour que les travaux se passent dans les meilleures conditions possibles. Cela demande la compréhension de chacun. » 15 Creatas



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :