[01] Notre Département n°16 mai/jun 2012
[01] Notre Département n°16 mai/jun 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de mai/jun 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : transport scolaire, service compris !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
altrendo images Dépendance conseils à la carte Face à la perte d’autonomie d’une personne âgée, s’adresser au bon interlocuteur n’est pas simple. Les Centres locaux d’information et de coordination gérontologique (Clic) vous conseillent dans vos démarches. « Lorsque ma maman, veuve, a eu du mal à faire son ménage, j’ai pris le relais. Puis elle a commencé à ne plus s’alimenter, à ne plus faire sa toilette et à faire régulièrement des malaises, j’ai essayé de l’aider. Au bout de six mois, c’est moi qui ai craqué ! J’ai pris rendez-vous avec son généraliste puis avec le Clic (Centre local d’information et de coordination gérontologique) de Bourg. Aujourd’hui, toutes les aides sont en place pour que ma mère reste chez elle. Je suis soulagée. » Le témoignage de Sylvie est courant. Le vieillissement de la population entraîne des problèmes d’autonomie pour les personnes âgées. Les enfants essaient d’aider du mieux qu’ils peuvent mais le recours à des professionnels est indispensable. 9 centres pour vous aider Pour aider les personnes âgées et leur famille à trouver des solutions adaptées, les Clic (Centre local d’information et de coordination gérontologique) ont été créés. couple Surmonter la crise Une vie de couple connaît parfois des moments de crise : problèmes professionnels, départ des enfants, grossesse non désirée, jalousie… Les problèmes se règlent souvent par le dialogue. Quand la communication devient difficile, un rendez-vous dans un Centre de planification et d’éducation familiale peut vous aider (CPEF). Les sept CPEF de l’Ain, financés par le Département, proposent l’intervention d’un professionnel pour accompagner les couples : « Nous recevons des personnes seules qui ont besoin de faire le point, de parler de leurs problèmes pour prendre des décisions. Nous sommes à l’écoute Il en existe neuf dans l’Ain, qui bénéficient d’une aide du Département. Ce sont des lieux d’écoute et d’aide à la décision. Au cours d’un ou de plusieurs rendez-vous, un bilan est fait à partir duquel des pistes d’action sont proposées. Sylvie a ainsi pu faire appel à plusieurs services d’aide à domicile : « Je suis repartie avec des contacts et avec les démarches à effectuer pour l’Aide personnalisée à l’autonomie (APA). Le Clic m’a également renseignée sur l’hébergement en Marpa (Maison d’accueil rurale pour personnes âgées) pour préparer l’avenir. Ils m’ont également conseillé de prendre contact avec un psychologue qui pourrait m’aider à mieux comprendre la maladie de ma mère. Cela permet de gagner du temps et de trouver des conseils de professionnels spécialisés de ce public. Aujourd’hui, une aide à domicile et une infirmière interviennent chaque jour. Le portage de repas livre 3 fois par semaine. Cela me tranquillise, les visites du week-end sont ainsi plus détendues. » et nous les faisons avancer vers leur solution. Avec un couple, nous avons un rôle de médiation pour que chacun entende le ressenti de l’autre, qu’ils se parlent de nouveau. Dire les choses sans qu’elles soient interprétées est important. Les jeunes ont des préoccupations différentes. Ils se posent des questions sur leur vie affective et sur leur place dans des familles souvent recomposées, c’est devenir adulte qui est compliqué. » Les conseillers conjugaux et familiaux vous reçoivent gratuitement. Ils sont bien entendu tenus au secret professionnel. 12 Notre département, le magazine du Conseil général de l’ain – n°16 mai-juin 2012 Retrouvez les Centres locaux d’information et de coordination gérontologique (Clic)• Ambérieu-en-Bugey 04 74 46 19 04• Belley 04 79 87 24 23• Bourg-en-Bresse 04 74 22 11 11• Bellegarde 04 50 48 71 64• Châtillon-sur-Chalaronne 04 74 55 15 39• Chevry 04 50 41 04 04• Oyonnax 04 74 75 67 79• Saint-Trivier-de-Courtes 04 74 30 78 24• Villars-les-Dombes 04 74 98 39 29 Plus d’infos sur www.ain.fr rubrique agir pour la solidarité À noter : Le Clic du Pays de Gex lance un concours-photo sur le « bien-vieillir » jusqu’à fin mai. Règlement sur www.ccpg.fr Plus d’infos : coordonnées des Centres de planification et d’éducation familiale sur www.ain.fr rubrique agir pour la solidarité Tél. 04 74 32 32 70
Elena Elisseeva Habitat Rénover à moindres coûts Vous êtes propriétaire de votre logement et vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation. Vous pouvez, dans le cadre d’opérations programmées d’amélioration de l’habitat (Opah), bénéficier de nombreuses subventions. La Ville de Belley, en partenariat avec l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et le Conseil général de l’Ain, s’est engagée pour 3 ans dans une démarche de lutte contre le logement indigne et la précarité énergétique. Qu’il s’agisse de votre résidence principale de plus de 15 ans ou d’un logement destiné à la location, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier de subventions pour financer des travaux d’amélioration du confort thermique de votre maison ou de votre appartement : changement du système de chauffage ou des fenêtres, isolation du logement. Sont aussi concernés par ces aides les travaux de mise aux normes électriques et d’adaptation du logement à la perte d’autonomie : installation d’un monte-escaliers, pose d’un bac de douche adapté… Pour bénéficier de ces subventions, il convient tout d’abord de prendre contact avec le cabinet Urbanis, mandaté par la Ville de Belley, qui viendra à votre domicile examiner gratuitement votre demande, vous conseillera sur le type de travaux à effectuer et vous accompagnera dans le montage et le suivi de votre dossier. D’autres communes et intercommunalités de l’Ain (Communauté de communes d’Oyonnax, Communauté de communes du Pays bellegardien, Bourg-en-Bresse Agglomération, Communauté de communes Rives de l’Ain - Pays du Cerdon et bientôt Communautés de communes de Coligny et de Pont-de-Vaux) ont, elles aussi, mis en place des Opah. Avant d’entreprendre toute rénovation de votre habitation, renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les éventuelles aides auxquelles vous pouvez avoir droit. Plus d’infos : Tél. 04 79 33 21 49 (Urbanis) Déménagement La Solidarité au « Château » ! Le 18 juin, les services de l’action sociale du Conseil général changent d’adresse. La direction générale adjointe Solidarité et l’ensemble de ses services administratifs intégreront les locaux du site de la Madeleine, 13 rue de la Victoire à Bourg-en-Bresse. La Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) sera également installée au Château. Une nouvelle étape dans le regroupement des services départementaux. Des travaux de rénovation et de rafraîchissement ont été menés. La création de places de parking devant l’entrée et une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite faciliteront l’accueil du public. La Maison départementale de la solidarité de Bourg-en-Bresse reste localisée au 10 rue du Pavé d’Amour et partagera les locaux avec le Point accueil solidarité Pierre Goujon qui est actuellement rue de Fenille. Les numéros de téléphone restent inchangés. À partir du 18 juin 2012 : Direction générale adjointe Solidarité, 13 rue de la Victoire à Bourgen-Bresse. Tél. 04 74 32 32 70 Logement : parole aux habitants… Le 3 juillet, élus et professionnels se réuniront autour d’un colloque sur le logement, à Bourg-en- Bresse. Précarité énergétique, loyers, localisation… les sujets qui vous préoccupent seront abordés. Adressez vos questions au Conseil général Par mail : logement@cg01.fr ou par courrier : Service Logement Conseil général de l’Ain 10 rue du Pavé d’Amour 01000 Bourg-en-Bresse Une restitution sera effectuée dans le magazine de septembre 2012. L’Éclairage de Jean-Marc Fognini, maire de Belley et conseiller général « Dans le contexte économique actuel, le budget des ménages consacré à l’énergie est en constante augmentation. Parce qu’il peut être un facteur d’exclusion sociale, il m’a semblé urgent d’engager ce programme d’amélioration du parc de logements qui vise à lutter contre la précarité énergétique, mais aussi à résorber l’habitat insalubre. Il est aussi un facteur essentiel de renforcement de l’attractivité de la ville, au service notamment du commerce de proximité. » Dernière minute Depuis le 26 mars, le Point accueil solidarité de Gex accueille le public à une nouvelle adresse : au 228, avenue des Alpes à Gex. Le téléphone reste inchangé : 04 50 41 54 62 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :