[01] Notre Département n°15 mar/avr 2012
[01] Notre Département n°15 mar/avr 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de mar/avr 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 12,0 Mo

  • Dans ce numéro : 24 H avec vous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
TRIBUNE/Les groupes politiques ont la parole groupe « l’ain à gauche » Les collectivités n’ont pas à payer la mauvaise gestion budgétaire de l’État Dans son projet présidentiel pour 2012, l’UMP propose de réduire de 10 milliards d’euros par an, l’enveloppe versée par l’Etat aux collectivités afin de financer en partie son programme, chiffré à 30 milliards sur 5 ans. Après la réduction de 200 millions d’euros des dotations déjà infligée dans le cadre du 2 e plan de rigueur, conséquence du déficit et de la dette de l’Etat, la droite estime donc à présent qu’il appartient aux collectivités locales de financer la politique nationale. Aujourd’hui, les collectivités réalisent 73% de l’investissement public en France. Elles mènent cette action, déterminante en faveur de l’économie et de l’emploi, tout en respectant leur obligation constitutionnelle de présenter des budgets en équilibre. Autant dire que l’État aurait fort à apprendre de la bonne gestion décentralisée des ressources. Au lieu de quoi, la droite souhaite faire peser la charge sur le service public local, à l’encontre des principes fondamentaux de la décentralisation. Cette asphyxie des collectivités territoriales se trouve en plus être justifiée par le sacro-saint dogme de non-augmentation de la fiscalité, que le gouvernement piétine allègrement depuis 5 ans ! Sur le même plan, nous dénonçons l’intention affichée par l’UMP de réduire du même montant le budget de la sécurité sociale, affaiblissant encore notre modèle protecteur. La droite réaffirme donc son choix de société, aussi injuste que dangereux : celui qui nous a conduits à la crise publique et s’avère incapable d’y trouver une solution. Les élu(e)s du groupe L’Ain à Gauche www.ainagauche.fr GROUPE ID « Un avenir incertain » La crise économique continuant et s’amplifiant, les collectivités locales subissent celle-ci de plein fouet. En effet, les marchés financiers sont frileux. Les banques, ne se prêtant pas entre elles, n’arrivent pas à se décider sur les emprunts qu’elles peuvent proposer aux collectivités pour leurs investissements, leur signifiant leur attentisme ou bien acceptant une partie seulement des sommes demandées ou, d’une façon plus abrupte, refusant même toute possibilité de prêt. Cette raréfaction des crédits va impacter directement les budgets des collectivités qui ne pourront pas réaliser leurs projets. Celles-ci étant parmi les plus gros investisseurs de l’hexagone, les entreprises, par voie de conséquence, vont être particulièrement concernées par la diminution d’inscriptions sur leurs carnets de commandes. Ainsi, toute l’économie sera touchée par ce déficit et du même coup, l’emploi le sera aussi. Pour le Conseil général, espérons que les banques pourront satisfaire les demandes d’emprunts de celui-ci mais encore à quelles conditions ! Sinon, là aussi, il faudra limiter les choix des investissements que nous avions déjà dû réduire une première fois en raison du manque de recettes. En définitive, de grandes craintes pour ce début d’année 2012. Notre groupe suit ces problématiques de très près et vous fera part de ses réflexions en continu. Très amicalement, Groupe des élus Indépendants-Démocrates Jean Chabry Daniel Juliet Gérard Paoli Michel Perraud www.groupe-id.fr 26 Notre département, le magazine du Conseil général de l’ain – n°15 mars 2012 groupe d’Union Républicaine Budget 2012 ou comment faire payer les habitants de l’Ain… Les sessions budgétaires se succèdent et rien ne change : la majorité départementale n’assume pas sa politique et s’abrite soit derrière l’Etat soit derrière les élus précédents pour expliciter le mauvais traitement qu’elle inflige aux habitants. Sans surprise, la présentation du budget 2012 a été à cette image ! Pourtant, c’est bien la gestion actuelle de notre département qui nous amène à constater pour l’année à venir : • une hausse de 4% des dépenses de fonctionnement• une baisse de 3,5% des dépenses d’investissement (hors dette)• une hausse de 15% du taux de la fiscalité Notre groupe : • s’indigne de la nouvelle augmentation de la fiscalité qui porte à 35,2% la hausse subie par les habitants en 4 ans,• désapprouve la diminution de l’aide attribuée aux familles dans le cadre des activités de plein air de leurs enfants,• déplore la remise en cause déguisée de la gratuité des transports scolaires• dénonce la différence de traitement envisagée entre les élèves des collèges privés et ceux des collèges publics.• regrette les coups portés à l’unité de la grande famille des sapeurs pompiers• s’élève contre le choix de la majorité départementale de ne plus accompagner financièrement les travaux du syndicat d’électricité de l’Ain alors qu’elle perçoit 6,5 millions d’euro au titre de la taxe sur l’électricité. Nous avons refusé de voter un budget qui met à mal le pouvoir d’achat de nos concitoyens et l’accompagnement des actions indispensables à l’amélioration de leur vie quotidienne. Nous restons au service des habitants de l’Ain et leur adressons nos meilleurs vœux pour 2012. Les élus du groupe d’Union Républicaine (groupe des élus de droite, UMP et DVD) www.ain-cg-droite.fr Mél : contact@ain-cg-droite.fr
les décisions du conseil/Compte rendu de l’Assemblée C’est voté Réunis en session, les élus ont adopté, notamment, les mesures suivantes : 2 419 C’est le nombre de bourses d’études accordées pour cette année scolaire aux élèves de 4e et 3 e dont la famille dispose de ressources modestes (sous réserve de transmission du certificat de scolarité de l’élève). Ces aides représentent un budget de 271 336 euros à la charge du Département. Ces bourses peuvent se cumuler à une bourse d’études nationale. Elles sont attribuées en fonction de la composition de la famille et des ressources de celle-ci. Plus d’infos : 04 74 22 94 03 Projets jeunes Le Département et ses partenaires (État, Caf, MSA, Crédit agricole) vont aider cinq nouveaux projets jeunes. Deux d’entre eux seront directement financés par le Conseil général. Le premier : 4 lycéens vont organiser le premier championnat de l’Ain de joëlette. La joëlette est un fauteuil tout terrain, destiné à des personnes handicapées, tracté par des jeunes. Un championnat entre lycéens/étudiants a pour objectif de changer le regard sur le handicap. Une aide de 2 000 euros leur a été accordée. Le second projet issu de délégués de classes de seconde, financé à hauteur de 1000 euros, est destiné à développer la cohésion entre les classes par l’organisation de sorties et d’activités le mercredi aprèsmidi. Cartables Alléger le poids du cartable des collégiens est toujours une priorité de la collectivité. De nombreux collèges de l’Ain ont déjà reçu une aide financière du Conseil général pour acheter un second jeu de manuels scolaires afin d’éviter leur transport entre le domicile et l’établissement. Une enveloppe globale de 225 954 euros a déjà été retenue au budget 2011. Après les élèves de 6 e, le collège de l’Albarine à Saint-Ramberten-Bugey va en bénéficier pour les classes de 5 e dans les matières fondamentales. Hôtellerie Afin de valoriser les atouts touristiques de l’Ain, le Département soutient la modernisation des hôtels indépendants. Ainsi, l’hôtel restaurant le Pillebois à Malafretaz va bénéficier d’une aide de 125 000 euros pour mener à bien une démarche « qualité tourisme ». L’hôtel restaurant chez Noëlle, à Relevant, va être aidé à hauteur du même montant pour réaliser une extension labellisée « tourisme et handicap ». Espaces naturels La commission permanente du mois de décembre a attribué une somme conséquente aux projets de mise en valeur des espaces naturels sensibles. 6 dossiers d’amélioration pastorale sur le massif du Jura ont reçu un accueil favorable (Abergement-de-Varey, Cleyzieu, Aranc, Innimont, groupement pastoral du Sorgia, Corbonod-Anglefort). Plusieurs sentiers pédagogiques et sentiers pédestres vont voir le jour grâce à l’aide du Département : Arboretum à Massieux, circuit pédestre à Ambronay, sentiers de randonnée sur la communauté de communes Val de Saône - Chalaronne, acquisition de visioguides pour la communauté de communes de Pont-de-Vaux, chemin piétonnier des berges du Veyron à Poncin, sentiers de découverte dans le Pays de Gex. Enfin, une nouvelle aventure de « Fifrelin », en lien avec les étangs de Dombes, est en cours de création. Lavours Le sentier sur pilotis du Marais de Lavours va être totalement changé. Un nouveau parcours de 1,2 km, dont une partie accessible aux personnes handicapées, va être créé. Le Département apporte une aide de 160 000 euros à l’Entente interdépartementale de la démoustication (EID), gestionnaire de la réserve. Économie sociale et solidaire La politique départementale de soutien au développement de l’économie sociale et solidaire s’accélère. La coopérative Ain Geste d’Avenir, basée à Bourg, va être aidée à hauteur de 9 000 euros. Elle accompagne actuellement 9 créateurs d’entreprise, basés dans l’Ain. Cette subvention indemnise le temps de travail des dirigeants, consacré à l’information et à la préformation des nouveaux coopérateurs. Maison de l’enfance Le Département vient de signer une convention avec Bourg- Habitat permettant de mettre à disposition un appartement à de jeunes femmes qui bénéficient d’un accompagnement socio-éducatif par le Centre maternel de la Maison départementale de la Maison de l’Enfance. Mots en scène Le Département accompagne au quotidien 260 bibliothèques en apportant offres documentaires, formations et conseils. Par le biais du plan de développement du réseau départemental de lecture publique, des aides de cofinancement ont permis à des bibliothèques du département, telles que celles de Polliat et d’Attignat, de financer leurs projets d’animations culturelles de proximité dans le cadre du dispositif Mots en scène. 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :