[01] Notre Département n°12 jui/aoû 2011
[01] Notre Département n°12 jui/aoû 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 59,8 Mo

  • Dans ce numéro : 2011-2014 une nouvelle étape.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Gilles Brevet/CDT Ain B. Pichène/CCRAmbronay Jean-Marc Fognini, à la tête d’Aintourisme Jean-Marc Fognini vient d’être élu Président d’Aintourisme. Rencontre avec le conseiller général du canton de Belley qui nous livre sa vision du tourisme dans l’Ain. Dans quel état d’esprit abordez-vous cette nouvelle fonction ? « Je suis très heureux car je connais bien les particularités du tourisme dans l’Ain comme ancien directeur du Comité départemental du tourisme. C’est un département multiple, riche de ses contrastes. À la tête d’Aintourisme, je souhaite porter ses mille atouts, propres à chacun de ses quatre pays. » Comment envisagez-vous cette présidence ? « J’entends poursuivre dans la direction donnée par mon prédécesseur, Jacques Rabut. Il s’est beaucoup investi, sur tous les territoires. Je serai proche et à l’écoute des acteurs touristiques du département. Les missions d’Aintourisme ont beaucoup évolué. On est passé d’une simple fédération des acteurs touristiques, à un rôle d’accompagnement de porteurs de projets : offices de tourisme, sites AMBRONAY Ambassadeur culturel de l’Union Européenne touristiques, intercommunalités… Nous les aidons à structurer et à renforcer leurs offres touristiques. Bien évidemment, Aintourisme a également un rôle à jouer en matière de promotion touristique et de notoriété du département. Je dois saluer le travail déjà effectué par Aintourisme en matière de nouvelles technologies et de mise en place de L’économie touristique, arme forte du département dispositifs innovants adaptés aux nouvelles attentes des consommateurs (réservation touristique en ligne, survol du territoire en 3D sur le site internet www.aintourisme.com, visualisation des hébergements en 360°, diffusion d’informations touristiques sur les téléphones portables…) » 16 Notre département, le magazine du Conseil général de l’Ain – n°12 juillet-août 2011 Quelles seront vos priorités ? « Je suis attaché à l’aspect financier. Même dans un contexte où la réforme territoriale asphyxie les Départements, je souhaite me battre pour faire mieux reconnaître encore l’économie touristique comme une des armes fortes du département, génératrice d’emplois et facteur d’attractivité. Ceci implique de conserver des budgets suffisants à Aintourisme et au service des projets de développement touristiques. Dans l’Ain, nous avons un tourisme « 4 saisons » : des stations de ski familiales, des espaces de baignade, un riche patrimoine culturel et architectural, des musées, des sentiers de randonnées, des parcours de golf, des festivals variés… C’est important pour l’épanouissement des habitants de l’Ain, mais c’est essentiel, aussi, pour attirer des entreprises chez nous. » Plus d’infos : Aintourisme, Agence de développement touristique du département de l’Ain. Tél. 04 74 32 31 30/www.ain-tourisme.com L’Académie baroque européenne d’Ambronay vient d’être nommée « Ambassadeur culturel de l’Union Européenne ». Fondée en 1993, elle a pour vocation d’aider à la formation et à l’insertion professionnelle des jeunes artistes en début de carrière. Issus des plus grands conservatoires, les artistes bénéficient de formations auprès de grands maîtres, d’une tournée, de conseils dans la conduite de leur carrière, d’enregistrements au sein du label Ambronay Éditions... Grâce à cette reconnaissance européenne, le Centre culturel de rencontre d’Ambronay bénéficiera pendant 3 ans d’un soutien financier pour développer ses programmes d’accompagnement des jeunes talents en établissant des partenariats internationaux qui élargiront le territoire de recrutement des académiciens et qui leur offriront des perspectives de diffusion beaucoup plus larges. Plus d’infos : Centre culturel de rencontre d’Ambronay Tél. 04 74 38 74 00/www.ambronay.org
Antoine Grasset WOODSTOWER FESTIVAL ENGAGÉ ! Prolongez la saison estivale ! Le festival Woodstower vous donne rendez-vous du 2 au 4 septembre 2011 dans le Grand Parc Miribel Jonage. Entre musique et art de rue, ce festival éclectique s’affiche comme un événement soucieux de l’environnement, investi dans une démarche de développement durable. Les temps forts du festival En journée, le festival vous invite à passer, en famille, un moment de convivialité au bord de l’eau, comme au temps des guinguettes du bord de Rhône. Au programme : pique-nique dans l’herbe au son d’un chansonnier, spectacles au bord de la plage ou dans l’herbe, balades ludiques à la découverte du lac, bal des musiques du monde… En soirée, le festival glisse de l’autre côté du parc pour des concerts où se côtoient artistes confirmés et talents locaux. A l’affiche : Gaëtan Roussel, The Black Angels, Brigitte, Goran Bregovic, Cascadeur, Nekochan, Laurent Lamarca… MUSÉE DÉPARTEMENTAL DE LA BRESSE Label européen pour les Planons Le Musée départemental de la Bresse vient de recevoir le label « Architecture remarquable de terre en Europe ». Ce prix vient saluer la restauration exemplaire dont ont fait l’objet les bâtiments de ferme du domaine des Planons, construits selon des techniques traditionnelles utilisant la terre crue (torchis et pisé), et classés au titre des Monuments historiques. Venant s’ajouter à la mention spéciale du jury reçue à l’occasion du prix européen des musées en 2007, ce label qui s’inscrit dans le cadre du projet européen « Terra Éco-festival solidaire Tri des déchets, gobelets recyclés, restauration issue de circuits courts et biologiques, promotion des déplacements doux, toilettes sèches… Depuis sa création, Woodstower s’affiche comme un éco-festival. Soucieux de privilégier également la dimension sociale du développement durable, le festival applique une politique de prix bas, propose des spectacles gratuits en journée et accueille, chaque année, des volontaires dans le cadre de chantiers d’insertion et de bénévolat international qui viennent compléter l’équipe des 270 bénévoles du festival. NOUVEAUTÉS 2011 Pendant le festival, mangez bio « O km » ! Le festival Woodstower soutient le développement d’une agriculture raisonnée. Des fournisseurs de légumes bio situés à 200 mètres du festival viendront alimenter en tomates, carottes, courgettes, concombres, oignons et pommes de terre les plats cuisinés en vente au snack du festival. En effet, un partenariat a été noué avec les Pot’Iront, jardin collectif bio, dont les terres se situent sur les rives de l’Ile de Miribel Jonage. A la demande du festival, cette association cultive des légumes, ce qui lui garantit une activité et des ressources régulières. En contrepartie, des bénévoles du festival s’engagent, toute l’année, à aider les producteurs à la culture et à la récolte. Un festival accessible à tous Des bénévoles tiendront un stand pour faciliter l’accueil des personnes en situation de handicap : renseignements en langue des signes, aide des personnes à mobilité réduite dans leurs déplacements… Du 2 au 4 septembre 2011 Grand Parc Miribel Jonage Tél. 04 78 58 64 27/Programmation complète sur www.woodstower.com Incognita » et qui s’accompagne d’un ouvrage et d’une exposition itinérante en Europe, contribuera à développer la notoriété du Musée départemental de la Bresse. Plus d’infos : Musée départemental de la Bresse-Domaine des Planons/03 85 36 31 22/www.musees.ain.fr 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :