[01] Notre Département n°11 mar/avr 2011
[01] Notre Département n°11 mar/avr 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de mar/avr 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Ain

  • Format : (277 x 392) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : vie locale 100% sport !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
MONTLUEL COMPOSTAGE AU COLLÈGE L es collégiens ont vite compris. Les déchets qui peuvent se manger et les serviettes en papier vont dans le composteur, les emballages plastique ou aluminium sont jetés au tri sélectif. L’installation d’un composteur électromécanique au collège Emile Cizain fait partie d’un ensemble d’actions de gestion des déchets, lancées par le principal, Bernard Perradin. Elle s’inscrit également dans la démarche agenda 21 orchestrée par la municipalité dirigée par Jacky Bernard, maire, conseiller général : « Nous menons avec les habitants de Montluel de nombreuses actions de développement durable. L’équipe pédagogique a bien compris le sens de cette démarche et implique beaucoup les élèves. » Au sein de l’établissement, des référents « développement durable » réfléchissent à des actions et font passer le message. Ce sont des élèves volontaires comme Tom et Loïc : « Sans le respect de l’environnement, on ne serait pas là. Nous voulons convaincre qu’il y a plein de petits gestes à faire au quotidien pour qu’il ne se dégrade pas. Il y a encore du travail pour être compris. » Du côté des cuisines, le composteur a généré un surcroît de travail, mais la motivation ne fléchit pas. Le chef Thierry Longchamp : « Chaque jour nous mettons dans le composteur entre 70 et 80 kg de nourriture que les 550 élèves demipensionnaires et les élèves de l’école primaire n’ont pas mangée. En 5 semaines, l’appareil les digère et restitue du compost frais en bout de chaîne. C’est très positif mais les élèves peuvent encore faire un effort pour réduire les volumes en prenant sur leur plateau les quantités qu’ils sont sûrs de manger. » Le message du plan départemental de prévention des déchets, lancé par le Département en lien avec l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), va dans ce sens. André Philippon, vice-président du Conseil général délégué à l’environnement et au développement durable : « Nous devons réduire les déchets à la source pour éviter d’avoir ensuite à les traiter, à les recycler ou à les éliminer, car tous ces procédés ont un coût. Avec le développement des composteurs dans les collèges, comme ici à Montluel ou à Saint- Rambert-en-Bugey, nous pouvons faire évoluer le comportement des élèves. » Plus d’infos : 04 74 24 48 27 Reportage vidéo au collège de Montluel sur www.ain.fr rubrique vidéos 18 Notre département, le magazine du Conseil général de l’Ain – N°11 mars 2011 Laure 2008 IL SUFFIRA D’UN CYGNE Après le cormoran, le ragondin… le cygne tuberculé est soupçonné de dénaturer les étangs de la Dombes, car il ne fait pas partie de l’écosystème habituel de cette petite région. Il s’y est installé relativement récemment et se reproduit. Pour connaître son impact sur la biodiversité et l’activité piscicole, le Conseil général a soutenu une étude pour faire le point sur cet animal. Cette thèse de haut niveau a été présentée dans l’Ain, au château de Rosy, à Chavannes-sur-Suran. Il en ressort que lorsqu’il niche, le cygne n’éloigne pas les autres oiseaux d’eau. En revanche, il détériore la ceinture de végétation autour de l’étang, avec des conséquences en cascade sur les autres espèces. Sa présence en Dombes est donc à surveiller. Plus d’infos : Fédération des chasseurs de l’Ain 04 74 22 25 02 LES CRUES DU RHÔNE DANS L’AIN Afin de sensibiliser les riverains du Rhône au risque d’innondation, l’établissement public Territoire Rhône a procédé au rescensement des repères de crues dans l’Ain. Un module de cartographie accessible sur le site internet www.eptb-rhone.fr permet aux riverains de consulter les repères présents sur leur commune et assure le lien vers des fiches synthèses de son emplacement, l’année de la crue… La mise en ligne de ces données contribue à la mémoire du risque d’inondation pour les populations actuelles et futures. des personnes se disent fières d’habiter dans l’Ain, selon un sondage internet du journal « La voix de l’Ain ».
En cas de neige le Conseil général se mobilise pour vous permettre de circuler sur les routes départementales. En hiver, pensez également à équiper votre véhicule. Pour tout le reste, seule votre prudence fera la différence. PLUS D’INFOS : 04 74 47 99 24 www.ain.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :